Connect with us

non classé

RDC: l’Agence de prévention et de lutte contre la corruption détecte des fausses déclarations à Matadi

Published

on

Dans la nuit du mercredi 21 octobre 2020, à la suite d’une enquête menée à partir du Port de Matadi, les enquêteurs de l’agence de prévention et de Lutte contre la corruption ont mis la main sur des conteneurs dont la déclaration a été fausse. D’après une mise au point de cette agence dépendante de la Présidence de la République parvenue ce mardi 03 novembre 2020 à la rédaction de CONGOPROFOND.NET, il serait question de transport de machines usagées d’occasion, alors qu’en réalité, il s’agit d’une usine de fabrication de Jus et autres produits alimentaires.

En quelques chiffres, la déclaration E 774 du 19 octobre 2020: • Fausse déclaration dans la valeur : Valeur Cif à déclarer 171.000$ ( 150.000 fob facture et 21000$ fret de 3*40) mais déclarées à 24600$ (12000$ et 12600$ fret).

• Montant principal à payer : 51784$

Amendes transactionnelles :Une à dix fois le montant soit 517840$ au maximum.

À l’examen du dossier, précise l’agence, il se dégage clairement qu’il y a eu fausse déclaration.

“En effet, ladite déclaration ne correspond pas au contrat fait par nos agents ainsi que celui de la DGDA, il y a donc eu sous évaluation peut-être assortie d’un acte de corruption”, lit-on dans ce communiqué de presse.

Cette interpellation, constate-t-on, illustre bien la vision de collaboration des différentes institutions voulues par l’APLC. Cette prise est le résultat d’une opération conjointe de la DGDA, de l’ANR et de l’APLC.

Rappelons-le, soucieux de bien faire son travail, Maître Ghislain Kikangala, Coordonnateur de l’APLC, avait fait savoir, dans une de ses allocutions tenue le 21 septembre 2020, que la corruption au niveau de nos ports et frontières ne peut en aucun cas être ignorée. D’où la vigilance.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Santé

Nord-Kivu: 982.143 enfants, âgés de 0 à 59 mois, attendus pour la campagne de vaccination contre la poliomyélite en DPS antenne de Butembo

Published

on

La campagne de vaccination contre la poliomyélite, deuxième phase, a été lancée ce mercredi 12 juin 2024 en Division Provinciale de la Santé antenne de Butembo. C’est le maire de ville qui a donné ce coup d’envoi au bureau de la commune Mususa, à Butembo, au Nord-Kivu. Ce, en présence des autorités politiques, sanitaires, les partenaires du gouvernement congolais en matière sanitaire et certains parents.

Dans son allocution, l’autorité urbaine a fait savoir que la poliomyélite est une maladie qui rend infirme l’enfant toute sa vie. D’où la nécessité de renforcer l’immunité collective des enfants de 0 à 59 mois contre cette maladie. C’est ainsi que, le commissaire supérieur principal Mowa Baeki Telly Roger a lancé un appel vibrant à tous les parents et gardiens d’enfants à réserver un bon accueil aux équipes de vaccination qui passeront de porte à porte afin de vacciner ces enfants. D’autres encore seront vaccinés dans d’autres sites et dans leurs écoles. Aussi, cette campagne de vaccination concerne tous les enfants qui n’ont pas achevé leur calendrier vaccinal, a ajouté le numéro 1 de la ville commerciale du Nord-Kivu.

De son côté, le médecin chef d’antenne du Programme Élargi de Vaccination (PEV) à la DPS/Butembo a indiqué que c’est depuis 2016 qu’il y a eu des cas de paralysie causés par un virus variant qui est en train de circuler dans toutes les provinces de la RDC et les pays envoisinants alors que la situation semblait déjà être maîtrisée. D’où l’organisation des campagnes de vaccination synchronisées pour essayer de couper la circulation de ce virus polio variant partout. “Voilà même la nécessité de cette campagne“, a dit le docteur Bernardin Siviholya.

Pour cette campagne de vaccination contre la poliomyélite, 982.143 enfants de 0 à 59 mois dans 17 zones de santé que compte la DPS antenne de Butembo sont concernés, à l’en croire.

Nous avons une cible totale des enfants vaccinés dans les 17 zones de santé de 982.143 enfants âgés de 0 à 59 mois et dans la ville de Butembo. Nous avons deux zones de santé dont la zone santé de Butembo et de Katwa. Dans cette ville, nous allons aussi vacciner 169.680 enfants. Dans la ville de Beni aussi, nous allons voir comment vacciner 116.514 enfants“, a-t-il révélé.

Il sied de souligner que cette campagne va aller du jeudi 13 au samedi 15 juin 2024 avec la possibilité d’une journée de rattrapage pour les enfants qui n’ont pas été atteints.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte