Connect with us

À la Une

RDC: la MP accuse certains acteurs de démobiliser les électeurs

Published

on

André Alain Atundu, porte-parole de la Majorité présidentielle ( MP), a au cours d’une conférence de presse animée ce vendredi 30 novembre 2018, fustigé le comportement de certains acteurs politiques, assortis des montages grossiers de toute pièce, mais aussi des images insolites qui circulent sur le net, pour démobiliser les populations congolaises afin de réfuter les élections alors que « les vrais candidats démocrates sont sur le terrain pour convaincre le peuple de les voter le 23 décembre 2018 en vue de réaliser chacun sa vision sur le Congo ».

Aussi, a-t-il ajouté, « certains partenaires s’ingénient à créer une psychose de peur afin d’espérer arrêter le processus électoral ».

Il a aussi souligné que le peuple congolais, fort de sa longue et riche expérience politique, est prêt à relever le défi, en recourant avec l’appui de la MP, à une seule arme redoutable qui est la constitution par son article 64.

Comme le Conseil de paix de l’Union africaine le 19 novembre dernier, la Majorité présidentielle (MP) réclame la levée sans condition, des sanctions européennes contre des responsables congolais pour « établir non seulement l’équité et la justice, mais aussi l’honneur bafoué du Congolais et de la Nation congolaise, victimes de calculs prédateurs de certaines personnalités de la communauté internationale ».

Selon Alain Alain Atundu, la MP n’aura de cesse à présenter cette requête légitime qu’à la levée effective et sans condition de sanctions contre toutes les personnalités congolaises.

Par la même occasion, au nom de sa famille politique, il dit saluer ce geste de solidarité de la part de l’UA et rendre, en même temps, hommage aux autres nations africaines.

Le porte-parole de la Majorité Présidentielle (MP), André-Alain Atundu a déclaré au cours de cette activité qu’Emmanuel Ramazani Shadary est le porte-étendard de l’ambition nationale de souveraineté et d’émergence ainsi que le candidat le plus crédible de tous les candidats président de la République.

Aussi, a-t-il affirmé que la tendance observée des tournées de la campagne d’Emmanuel Ramazani Shadary à l’arrière-pays, auréolées par les foules immenses et impressionnantes, le confirme à la présidence de la République.

A travers ses adresses et apparitions publiques, a-t-il ajouté, Ramazani Shadary a conquit les foules par sa simplicité, son style direct, dépouillé et par sa connaissance du terrain, voire la pertinence de ses réponses aux problèmes locaux. La MP exhorte le peuple congolais à suivre plutôt le débat de fond porté sur le programme du candidat et sa personnalité, deux éléments indispensables au peuple pour opérer un choix judicieux.

La MP a, à cette occasion félicité Mgr Ambongo, nouvel Archevêque de Kinshasa qui a commencé son ministère le dimanche 25 novembre dernier. Mais aussi, l’encourage dans sa vision pour la vérité et la tolérance.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising