Connect with us

À la Une

RDC : La ligue des jeunes de l’ UDPS dénonce la mauvaise volonté du FCC

Published

on

 

 

La jeunesse de l’UDPS a, dans une déclaration de ce vendredi 12 avril 2019, dénoncé la mauvaise volonté du Front Commun pour le Congo dans son partenariat avec CACH.

« Le CACH et le FCC ont mené depuis quelques temps des pourparlers d’ harmonisation des vues et de mise en place d’une gestion coalisée des institutions. Mais à ce jour, nous constatons avec indignation une mauvaise volonté affichée par le camp de l’ancien régime, » peut on lire dans la déclaration signée Yves Bunkulu président de la Ligue des Jeunes de l’UDPS.

 


Pour les jeunes du parti présidentiel, les résultats des élections des bureaux des assemblées provinciales, des sénateurs et des gouverneurs prouvent suffisamment le non-respect du jeu d’alliance par le FCC.
« Les négociations entamées récemment pour la formation du gouvernement ont-elles aussi échouées, » poursuit le communiqué.


Cependant, les jeunes du parti présidentiel déclare ce qui suit : « S’agissant du communiqué du FCC, la Ligues des Jeunes de l’UDPS dit condamner avec fermeté les propos discourtois tenus dans ledit communiqué à l’endroit du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, » déclarent-ils.

La déclaration dit également mettre en garde les signataires de ce communiqué qui en 18 ans de leur gestion à la tête du pays, n’ont semé que désolation et malheur.

D’où ils appellent à la cessation des contacts et négociations avec le FCC car n’ayant abouti à aucun résultat satisfaisant.

Les jeunes de l’ UDPS invitent Félix Tshisekedi à s’inscrire dans la logique d’une cohabitation et de nommer à cet effet, sans tarder, le formateur du Gouvernement.

 

 

TMB/ CONGOPROFOND. NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Transition écologique et du développement durable : Marie-Pascale Malanda et l’ACTEDD ouvrent le débat public national ce vendredi 30 septembre

Published

on

L’Agence congolaise de la transition écologique et du développement durable (ACTEDD) annonce la tenue, le 30 septembre 2022 à Kinshasa/Gombe, de sa première conférence de presse.

Cette rencontre avec les chevaliers de la plume et du micro sera consacrée à la transition énergétique et au positionnement de la République démocratique du Congo dans cet enjeu planétaire.

A en croire sa coordinatrice Marie-Pascale Malanda, pour ce premier rendez-vous avec la presse, l’objectif poursuivi par ACTEDD est la mise à niveau des médias sur les enjeux énergétiques et climatiques, lesquels ont une dynamique internationale forte pour un « Pays-Solution» comme le nôtre.  » Voilà pourquoi, ACTEDD veut lancer et conduire le débat public national sur des questions aussi fondamentales en commençant par la mobilisation des médias, compte tenu de leur rôle crucial dans la diffusion de l’information et du renforcement des connaissances », a-t-elle martelé.

Pour rappel, l’Agence Congolaise de la Transition Ecologique et du Developpement Durable ( A.C.T.E.D.D) est un service spécialisé de la Présidence de la République mise en place par l’ordonnance n° 20/013 du 28 février 2020.

Elle a pour mission de concevoir, de coordonner et d’implémenter les politiques publiques nationales relatives à la transition écologique en République Démocratique du Congo. Elle est chargée d’étudier, d’analyser et évaluer toutes les questions qui lui sont soumises par le Président de la République en rapport avec la transition écologique et le développement durable. L’Agence comprend le Comité de pilotage et la Coordination.

Ses membres sont nommés par odronnances n° 20/021 du 06 avril 2020.

Il s’agit de :

1. Madame Marie-Pascal MALANDA DIATUKA, Coordonnateur
2. Monsieur Jean de Dieu MINENGU MAYULU, Cordonnateur Adjoint

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising