Connect with us

À la Une

RDC/Kinshasa : “guerre” des gangs et coups de feu à Matete, la délégation d’un ministre assiégée !

Published

on

Descendue sur terrain pour battre campagne, la délégation de Pierre Kangudia Mbayi, ancien cadre de l’UNC et ministre membre du gouvernement, s’est faite encercler au bar “NafNaf”, situé au quartier Vitamine dans la commune de Matete, ce dimanche 10 décembre 2018. Plusieurs sources contactées par CONGOPROFOND. NET, indiquent que c’est l’oeuvre d’un groupe de voyous provenant du camp Kabila (ex camp MOBUTU).

En effet, tout est parti d’une réunion politique à laquelle les délégués de Pierre Kangudia, ministre du Budget, ont pris part. Ils auraient eu le malheur de dire à leur base qu’il y avait une cagnotte de 2000$ à se partager entre militants du parti à l’issue de la rencontre.

Juste à côté, un autre candidat député était en campagne avec sa base dans sa parcelle. Il s’agit de Herman Mbonyo Lihumba, ancien cadre de la Société nationale d’assurances (Sonas) et double candidat aux législatives nationales et provinciales.

Lorsque la base de ce dernier a eu vent de l’information selon laquelle une enveloppe de 2000$ a été remise non loin de là, sa résidence a commencé à se vider progressivement au profit du lieu de réunion de Pierre Kangudia.

La nouvelle s’est propagée comme une trainée de poudre dans tout Matete, arrivant jusqu’aux oreilles des jeunes du camp policier Kabila( ex camp Mobutu).

Tenant à tout prix à avoir leur part du gâteau, les fils des policiers ont illico presto fait une descente à Matete, encerclé le lieu et exigé aux délégués du candidat député national de la circonscription du Mont-Amba, Pierre Kangudia Mbayi, de leur donner aussi 2000 USD.

Chose absurde, rétorquent les jeunes Matetois, qui ont refusé que ces fils des policiers, réputés spécialistes en razzias, viennent en conquerants sur leurs terres et semer du désordre.

Face cette incompréhension, une bagarre nourrie des jets de pierres, bouteilles, machettes s’en est suivie.

Des policiers appelés en renfort pour disperser les protagonistes ont tirés des coups de feu en l’air et lancé des gaz lacrymogènes.

Bilan des escarmouches, une jambe cassée d’un jeune matetois dénommé “Elie”. Il est hospitalisé en ce moment à l’Omeco( ex Omeza). Signalons que la partie arrière de la voiture d’Herman Mbonyo a été aussi caillassée.

Rappelons qu’il y a peu un affrontement similaire entre les jeunes du camp Kabila et des jeunes matetois avait coûté la vie à 3 jeunes de Matete.

Baby Mosha/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Urgent/ Kasaï : Une femme tuée par un camion en pleine ville à Tshikapa

Published

on

Une femme non identifiée a été tragiquement heurtée par un camion sur le boulevard Lumumba, au centre-ville de Tshikapa, dans un accident de la circulation survenu ce samedi 2 mars 2024.

Selon les témoins, la dame se trouvait à bord d’un taxi-moto en provenance du marché Kamalenga. Il y a eu une collision entre la moto et le camion qui venait de la commune de Dibumba. La dame a malheureusement perdu la vie sur place, tandis que le conducteur du taxi-moto, gravement blessé avec les deux jambes fracturées, a été conduit à l’hôpital général de Tshikapa.

Les témoins indiquent que l’excès de vitesse de la part des deux conducteurs est la principale cause de cet accident.

Entre-temps, le conducteur du camion, qui tentait de s’échapper, a été appréhendé par la population à Kamalenga.

À l’heure actuelle (18h à Tshikapa), le corps sans vie de la dame gît sur le sol, suscitant un profond regret au sein de la population du Kasaï.

Clementus Lusamba Lua Mbombo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte