Connect with us

À la Une

RDC: Justicia ASBL et LUCHA sanctifient les bourreaux de la présidente de l’UPJ

Published

on

 

Au sortir des festivités pascales, l’on ne peut pas s’empêcher de faire le parallélisme entre la réaction de la foule devant Ponce Pilate et le comportement insidieux de la LUCHA et JUSTICIA. Ces deux relais de la bien-pensance néocolonialiste ont toujours eu une préférence claire pour des Barabas lorsqu’il s’agit de clouer des innocents sur la croix.

Ceux qui ont perpétré le vol contre la Sénatrice Francine Muyumba à l’intérieur de sa résidence privée sont, faut-il le rappeler, deux d’entre les éléments des FARDC dépêchés pour la secourir, et qui étaient sensés justement la mettre à l’abri de tout danger. Qu’y a-t-il de plus traumatisant que le fait de se voir violenter par les forces de l’ordre en plein exercice de leurs fonctions ?

Même si dans la foulée, les concernés ont non seulement été identifiés grâce à la collaboration de leur hiérarchie, mais aussi ils sont passés eux-mêmes aux aveux en remettant le sac à main en question et une partie de son contenu, le préjudice subi par l’ambassadrice Francine Muyumba ne peut qu’être à jamais gravé dans sa mémoire. Il est même à parier que ce cauchemar la hantera toujours.

Certes, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, les deux malfrats en santé de fer (contrairement aux mauvaises langues qui évoquent des tortures, traitements inhumains et dégradants dont ils auraient été victimes) se réjouissent d’avoir obtenu l’absolution de madame Francine Muyumba qui les a sauvé de la prison en s’abstenant de déposer une plainte à leur charge malgré la flagrance de leur culpabilité. Une épilogue d’autant plus heureuse pour ces deux scélérats qu’ils ont eu la chance de tomber sur une âme pure. Ils ne sont pas nombreux qui auraient pardonné pareille offense comme l’a fait Francine Muyumba. Cependant ces deux bourreaux mesurent-ils encore face à leur conscience le préjudice qu’ils ont causé ou se contentent-ils tout simplement de humer l’air frais de la liberté ?

Hélas, par rapport à ce feuilleton rocambolesque, JUSTICIA et LUCHA, au lieu de louer la grandeur d’âme exemplaire de la jeune sénatrice, ont préféré, toute honte bue, lui faire porter le chapeau des méthodes quelque peu musclées utilisées, semble-t-il, par les collègues de service des deux crapules pour aider à faire toute la lumière sur leur acte ô combien répréhensible. Et des infractions de tortures et de séquestration ont alors été hâtivement montées de toute pièce pour le besoin de la cause, dans le but maléfique de jeter l’opprobre sur une fille du pays qui ne cesse de faire l’honneur de la RDC dans tous ses faits et gestes.

Jean Bosco Muntumosi Mushete
Président de l’Asbl LUSHI FOREVER


There is no ads to display, Please add some
1 Comment

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising