Connect with us

À la Une

RDC : Ilunga Ilukamba à la rescousse du stade des Martyrs

Published

on

Accompagné du ministre des Sports et loisirs, Marcel Amos Mbayo Kitenge, et du président de la FECOFA, Constant Omari, le premier ministre, Ilunga Ilunkamba, a visité le stade des Martyrs qui est dans le collimateur de la Confédération africaine du football ( CAF).

A la suite de la sonnette d’alarme tirée par l’inspecteur CAF, Emmanuel Kande, la semaine dernière, le premier ministre a voulu de ses propres yeux voir ce qu’il faut faire pour éviter la fermeture du stade des Martyrs, le plus grand temple sportif du pays pour des équipes congolaises engagées aux interclubs, mais aussi pour les équipes nationales.

L’aire de jeux, tribunes, vestiaires tous ont été visités. Le chef du gouvernement a, à son tour, promis de mettre des moyens financiers et logistiques pour le lancement des travaux.

Face à la presse, Constant Omari a félicité le premier ministre d’avoir consacré son temps pour s’enquérir de la situation du stade des Martyrs

“La visite du premier ministre est le moment fort. On lui a donné des explications concernant la qualité de la pelouse, les installations fixes (les tribunes) pour les doter des sièges, et tous les dispositifs sécuritaires qui s’en suivent ( l’éclairage…). Nous lui avions décrit les exigences de la CAF. Nous avons aussi profité de l’occasion pour parler des primes des équipes nationales et autres”, a expliqué le président de la FECOFA.

Concernant la réaction du premier ministre, Constant Omari rapporte : “En réaction, le premier ministre a promis, pour les années à venir, de doter le ministère des sports d’un budget conséquent. Il faudrait qu’il y ait la meilleure programmation. Devant l’urgence, on n’a pas de choix…”

Après le départ du chef du gouvernement, le Dircab du premier ministre, le ministre des sports ainsi que le président de la FECOFA ont eu une séance de travail de programmation en fonction des urgences.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :