Dev Solaire

Connect with us

À la Une

RDC : Halte à la confusion, Kasa-Vubu n’est pas élevé au rang de “héros national” !

Published

on

A la suite du discours prononcé par le chef de l’État de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, commémorant le soixantième anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale, le 30 juin 2020, une confusion, quant à la compréhension des termes utilisés par lui, semble gagner du terrain dans le chef d’une certaine opinion publique, malheureusement relayée par une certaine presse officielle, consistant à travestir les dires, voire la pensée du chef de l’État à propos du statut à donner à l’ancien président de la République, Joseph KASA-VUBU.

Le chef de l’État actuel, au cours de son allocution, n’avait nullement, et ce, en aucune ligne, proclamé Joseph Kasa-vubu, héros national, au même titre que Patrice-Emery Lumumba et Laurent-Desire Kabila.

En revanche, il a donné son point de vue, son souhait de voir le concerné puisse être élevé au rang d’heros national.

Interrogé sur les contours de cette démarche, l’analyste Me Kilimi Ibeng fait savoir à CONGOPROFOND.NET que les compétences constitutionnelles du chef de l’État en fonction sont connues. ” Et je ne pense pas que, Félix Tshisekedi, garant de la constitution et respectueux des textes, s’hasarderait à poser un tel acte, qui, du reste ne relève pas de sa compétence”, souligne-t-il.

En effet, rappelle l’avocat, Patrice-Emery Lumumba a été élevé au rang de héros national par le peuple réuni en Conférence Nationale Souveraine (CNS), qui avait d’abord annulé l’acte de sa proclamation de héros national, en 1966, par le président Mobutu, non seulement parce qu’il l’estimait déconcertant de voir le bourreau élever sa proie au rang de héros national, mais aussi et surtout, cette compétence relève seul du peuple, à défaut de ses représentants ou élus. De même, Laurent-Desire Kabila a été élevé au rang d’heros national par le parlement, réuni à Lubumbashi.

Somme toute, pour lui, il serait mieux qu’on parvienne d’abord à dégager les différents critères qui déterminent l’élévation des hommes au rang de héros national dans une société, pour pouvoir tirer des conséquences qui s’imposent et qui mettent tout le monde d’accord. “Est-ce que la mort, par le fait de l’homme, pour une cause juste au bénéfice de tous qui doit être tenue pour critère fondamental ? Est-ce qu’une mort naturelle peut justifier cette élévation ?”, s’interroge Me Kilimi Ibeng Ibn Sabaoth.

En attendant que cet éclaircissement soit fait par un véritable débat dépassionné et objectif de société afin que tous soient d’accord sur ces critères, cet analyste estime qu’une “Journée Joseph Kasa-vubu pour la bonne gouvernance” peut être décrétée pour rappeler aux gouvernants les valeurs que ce Père de l’indépendance était porteur et dont il ne s’était pas départi jusqu’à sa mort, pour les amener à se remettre en question dans leur façon de gérer la respublica !

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :