Connect with us

Actualité

RDC : Fatshi doit nettoyer sa cour ! ( J.P. Civuila Ilunga, MCU).

Published

on

 

Le président du Mouvement des Congolais Unis( MCU), Jean Paul Civuila Iunga, ne cache pas sa colère à l’endroit de l’entourage actuel du président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi. Il hausse le ton et déclare tout haut ce que les autres disent tout bas, en se cachant derrière l’Union sacrée.

Après avoir dressé un tableau sombre des réalisations du gouvernement Sama Lukonde et sollicité sa démission, Jean-Paul Civuila s’attaque, cette fois-ci, à l’entourage du président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi.

Pour lui, l’entourage du président de la République active, par son comportement, le bilan négatif du chef de l’État.  » Nous disons au président de la République qu’on ne gère pas une nation avec les amis, qu’il évite de se faire entourer des amis. Il doit avoir besoin des compétences. Que les amis attendent. Mais autour de vous, seulement les compétences. Le MCU sollicite du président de la République Démocratique du Congo un réaménagement profond de son entourage en tenant compte du critérium compétences », déclare JEAN PAUL CIVUILA ILUNGA, lors de son passage dans l’émission « BOSOLO NA POLITIK ».

Revenant sur les actions du gouvernement, ce cadre de l’Union sacrée responsabilise les membres du gouvernement sur un éventuel échec du président de la République dans la mesure où le président Tshisekedi n’est pas responsable devant le parlement. « Il est temps pour le chef de l’État d’agir trop vite pour avoir un discours synonyme de sa réélection en 2023 », conclut-il.

Joseph Malaba/Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some

Actualité

Maï-Ndombe : Qui veut déstabiliser la RDC via le conflit Yaka-Teke ?

Published

on

By

 

Le conflit qualifié d’interethnique opposant les peuples Yaka-Teke sur le sol de Kwamouth dans la province du Maïndombe, risque de laisser des séquelles incurables sur la peau de la République démocratique du Congo, si l’on n’y prête pas attention.

Les combats présentés récemment comme opposant les Yakas du Kwango à leurs frères autochtones de Maïndombe, ont fait état de plusieurs morts, des blessés parfois graves, d’incendies de villages et des déplacements des citoyens. Les medias et les réseaux sociaux ont montré des personnes décapitées, des ventres ouverts à la baïonnette et des maisons brulées à la grenade ou à la poudre.

Des observateurs indépendants qui se sont rendus dans la contrée ont dégrainé des informations disant que certains décès portent des traces et des signes de tueries pratiquées par des personnes qui ne peuvent pas être recrutées dans les rangs tribaux Yaka ou Teke. Un enquêteur indépendant et non officiel au retour de Kwamouth a confié à CONGOPROFOND.NET que certains égorgements et décapitations ressemblent à des opérations clandestines pratiquées par des militaires formés d’origine à élucider.

Cet enquêteur anonyme qui se veut sérieux en veut pour preuve le grand soin mis dans les exécutions. Et le secret qui entoure ces carnages. «Des gens se retrouvent morts dans leurs maisons respectives et où les voisins n’ont entendu un coup de feu ni un cri, cela laisse croire que ces assassinats sont l’œuvre des personnes rodées dans des opérations clandestines comme on le voit dans les romans d’espionnage…», a-t-il fait savoir.

Pour cette source, les paysans Yaka et Teke qui s’entraccusent dans cette affaire ne seraient pas vrais auteurs de ce qui se passe dans la province de Maïndombe. L’autre hypothèse qui se présente à notre source est la prudence dont font preuve les autorités du pays mais surtout les autorités locales, qui, selon elle, attendraient de voir clair avant d’agir.

Quand on pose à notre source la question sur ses croyances, elle rétorque : « où seraient les bouviers installés dans le plateau du Kwango avec leurs vaches aux longues cornes ? ».
Peut-on, dès lors, supposer une infiltration à partir, justement, des éleveurs autrefois présentés comme « bouviers Mbororo » à la recherche des pâtures et qui ont disparu dans la nature ?

A suivre !

Emile YIMBU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising