Connect with us

non classé

RDC : d’après Sele Yalaghuli, Jules Alingete( IGF) est entrain d’induire le chef de l’État en erreur

Published

on

Dans une correspondance adressée au chef de l’Etat, le ministre des Finances, José Sele Yalaghuli, a étalé la confusion et les contre-vérités dans lesquelles, l’inspecteur général de finances, Jules Alingete, est entrain de produire en disant “selon ses divers rapports établis par les inspecteurs généraux des finances chargés du suivi du Compte général du Trésor à la Banque centrale du Congo, il se dégage, au 05 novembre 2020, un non-paiement des rémunérations du personnel pris en charge par le Budget de l’État de CDF 185.252.167,057 sur une enveloppe totale de CDF 421.220.880.894 et ce, en dépit des recettes de 576.187.234.508,83 réalisées au mois d’octobre 2020”.

Dans sa correspondance musclée, Yalaghuli a expliqué au président de la République que l’inspecteur de finances amènes des accusations gratuites et veut induire le chef de l’État en erreur :

“D’entrée de jeu, qu’il me soit permis de relever plusieurs déficiences et contrevérités découlant de cette correspondance. En effet, contrairement à ce qui a été affirmé dans cette lettre, l’analyse de la situation des finances publiques relève, depuis avril 2020 à ce jour, que le financement monétaire du déficit est nul. Ce qui explique d’ailleurs la stabilité relative du taux de change établie entre 2010 et 2017 FC le dollar américain au marché parallèle, depuis début juillet 2020, en raison des effets décalés», a fait comprendre le ministre des Finances, relevant, selon ses propres termes, «une confusion entretenue entre le Compte général du Trésor qui constitue un stock et l’exécution du Plan de Trésorerie de l’Etat qui renvoie à un flux”.

Selon, José Yalaghuli, la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat
est sauvegardée chaque mois à raison de trois quarts et le reste, le mois suivant en précisant que pour le mois de septembre
toutes les paies des agents et fonctionnaires de l’Etat ont été effectuées. Et la paie du mois d’octobre, notamment la queue de CDF 185 milliards, sera complètement exécutée au plus tard le 15 novembre courant avant d’enrichir : “ce chevauchement de la paie entre deux mois résulte, d’une part, de la modicité des recettes -en moyenne mensuelle CDF 544 milliards- et, d’autre part, de l’importance des dépenses contraignantes et non discrétionnaires -en moyenne mensuelle 640 milliards-, sans prise en compte d’autres dépenses d’environ CDF 100 milliards. Les dépenses contraignantes comprennent les dépenses des rémunérations chiffrées à 420 milliards ainsi que les dépenses de souveraineté, humanitaires et du service de la dette arrêtées à 220 milliards.”

Concernant la question des exonérations, le ministre des limites e soulevé par IGF a expliqué que le rapport vanté par l’IGF n’a jamais été porté à la connaissance du ministère des Finances pour permettre à ce dernier d’apporter la réaction contradictoire et statuer en connaissance de cause.

Yalaghuli précise également que
lors du Conseil des ministres du 25 septembre 2020, il a été recommandé que le rapport exhaustif présenté par le ministre des Finances soit versé à la Commission ECOFIN en vue d’en dégager des éléments pouvant être en phase avec celui intérimaire de l’IGF. Et jusqu’à ce jour il attend réunion de l’ECOFIN pour statuer sur les cas dits illégaux, sur la base des preuves documentées.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Santé

Nord-Kivu: 982.143 enfants, âgés de 0 à 59 mois, attendus pour la campagne de vaccination contre la poliomyélite en DPS antenne de Butembo

Published

on

La campagne de vaccination contre la poliomyélite, deuxième phase, a été lancée ce mercredi 12 juin 2024 en Division Provinciale de la Santé antenne de Butembo. C’est le maire de ville qui a donné ce coup d’envoi au bureau de la commune Mususa, à Butembo, au Nord-Kivu. Ce, en présence des autorités politiques, sanitaires, les partenaires du gouvernement congolais en matière sanitaire et certains parents.

Dans son allocution, l’autorité urbaine a fait savoir que la poliomyélite est une maladie qui rend infirme l’enfant toute sa vie. D’où la nécessité de renforcer l’immunité collective des enfants de 0 à 59 mois contre cette maladie. C’est ainsi que, le commissaire supérieur principal Mowa Baeki Telly Roger a lancé un appel vibrant à tous les parents et gardiens d’enfants à réserver un bon accueil aux équipes de vaccination qui passeront de porte à porte afin de vacciner ces enfants. D’autres encore seront vaccinés dans d’autres sites et dans leurs écoles. Aussi, cette campagne de vaccination concerne tous les enfants qui n’ont pas achevé leur calendrier vaccinal, a ajouté le numéro 1 de la ville commerciale du Nord-Kivu.

De son côté, le médecin chef d’antenne du Programme Élargi de Vaccination (PEV) à la DPS/Butembo a indiqué que c’est depuis 2016 qu’il y a eu des cas de paralysie causés par un virus variant qui est en train de circuler dans toutes les provinces de la RDC et les pays envoisinants alors que la situation semblait déjà être maîtrisée. D’où l’organisation des campagnes de vaccination synchronisées pour essayer de couper la circulation de ce virus polio variant partout. “Voilà même la nécessité de cette campagne“, a dit le docteur Bernardin Siviholya.

Pour cette campagne de vaccination contre la poliomyélite, 982.143 enfants de 0 à 59 mois dans 17 zones de santé que compte la DPS antenne de Butembo sont concernés, à l’en croire.

Nous avons une cible totale des enfants vaccinés dans les 17 zones de santé de 982.143 enfants âgés de 0 à 59 mois et dans la ville de Butembo. Nous avons deux zones de santé dont la zone santé de Butembo et de Katwa. Dans cette ville, nous allons aussi vacciner 169.680 enfants. Dans la ville de Beni aussi, nous allons voir comment vacciner 116.514 enfants“, a-t-il révélé.

Il sied de souligner que cette campagne va aller du jeudi 13 au samedi 15 juin 2024 avec la possibilité d’une journée de rattrapage pour les enfants qui n’ont pas été atteints.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte