Connect with us

Société

RDC: Danny Singoma pour la cohésion et l’unité de la Société civile congolaise

Published

on

Rétabli dans ses droits le vendredi 22 janvier 2021 par le ministère de la Justice et Garde des Sceaux sur notification de la 2ème Direction chargée des Cultes, Associations et Eup qui a actualisé le numéro F.92/22.413 du Cadre de Concertation National de la société civile Rdc en y remplaçant le nom de l’ancien coordonateur national, Patient Bashombe par celui de Monsieur Singoma Kabahambe Danny Boss comme nouveau Coordonateur National seul habilité à engager le Ccnsc-Rdc vis à vis de l’État congolais et tiers, l’activiste Danny Singoma appelle à la cohésion et à l’unité de la Société Civile congolaise.

Le nouveau patron du Ccnsc- RDC qui a un parcours éloquent , affirme sa détermination à engager sa structure dans une vision de la Refondation de l’État congolais, prônée par le président de la République Félix Antoine TSHISEKEDI, tout en demeurant une Force sociale neutre et apolitique qui veille sur les intérêts de la population.

Avec sa tête bien faite, Danny Singoma s’est engagé à oeuvrer pour faire du Bureau de la Ccnsc-Rdc, un véritable espace commun d’échange et de renforcement des organisations de la société civile.

Dans l’optique d’en faire un outil transparent de Dialogue avec les institutions publiques et partenaires techniques et financiers pour le bien de la population congolaise.

Ceci dans un seul objectif de redorer le blason de la Société civile congolaise apolitique que certains cherchent d’étouffer le combat pour des positions égoïstes et personnelles.

Un plan d’action du Cadre de Concertation National de la Société Civile Rdc est proposé par le Bureau Singoma pour une validation en Assemblée générale prévue en mars ou avril 2021.

Dans ce Plan d’action, le Bureau Singoma propose :

-La Redynamisation du Dialogue multiPartite ” Gouvernement – Bailleurs – Société Civile” ;

-La Redéfinition des Groupes Thématiques de Travail de la Société Civile ;

-Ouverture du Dialogue permanent avec le gouvernement sur la fiscalité des organisations de la Société civile.

Cette vision sommaire du Bureau Singoma est possible avec le soutien traditionnel des partenaires.

L’expérience du nouveau Coordonateur national sera bénéfique pour le Gouvernement- Bailleurs – la Société Civile.

Danny Singoma est l’ingénieur BTP, détenteur d’un diplôme Master en Sciences Politiques et Relations Internationales. Il a consacré sa jeunesse au service de la Justice sociale.

En 2001, il devient animateur et mobilisateur communautaire sur le dialogue intercongolais de Sun City. Ce qui lui a permis de co-animer un Projet qui a mis en place le Comité Droits de l’Homme et Développement “Codhod”, en 2003.

Compte tenu de son savoir faire , Danny Singoma va participer en 2005, au Forum Social Mondial de Porto Allègre où il avait rencontré Hugo Chavez qui s’affirme comme Altermondialiste, encré dans la doctrine de Che Guevara et de Paolo Freire.

Deux ans après, soit en 2007, il est organisateur principal du Forum Social Congolais avec le Principal Soutien de ses pairs : Éphrem Balemba, Jean Jacques Luamba, Père John Patrick Ngoy, Désiré Nkoy, Martin Lofete, Baudouin Hamuli, Mafolo, Kambanza, Nkinzo, Victor Nzuzi, Père Minani, Anne Marie Mukwayanzo, Élise Muhimuzi, Gérard Bisambu, Joséphine Ngalula pour ne citer que ceux-là.

En 2008, il devient Secrétaire Permanent du Réseau Proddes (Promotion de la Démocratie et des Droits Économiques et Sociaux).

Danny Singoma initie l’Organisation du Carrefour Paysan en 2011 qui va donner naissance à la Confédération Nationales des Organisations des Producteurs Agricoles du Congo.

En 2013, il réintègre le Cenadep sur concours comme Directeur Général. En cette année, il initie les programmes Corap et Forum Social Africain à Kinshasa.

En 2014, il est co-fondateur de la plateforme des Organisations Promotrices des Mutuelles de la Santé et initie l’Observatoire de la Société Civile du Suivi du Dialogue.

Élu président du CA de la Maison de la Laïcité de Kinshasa en 2018, Danny Singoma initie, en 2019, l’Observatoire Citoyen de la Gouvernance et des Droits Sociaux.

En 2019, élu deuxième Coordonateur National du 2ème Forum National de la société civile de Novembre 2019, Consacrant la Gestion du Cadre de Concertation National de la Société Civile par 4 Comités devant se Succéder Annuellement.
Il faut noter que Danny Singoma est aussi :- Membre du Conseil du Forum Social Africain ;
– Point Focal de l’Observatoire des Osc des Pays moins Avancés ;
– Membre de la Coalition Internationale pour l’Agriculture Familiale Minka ;
– Observateur du Conseil International du Forum Social Mondial ;
Président du CA du Catsr ” Comité d’appui au travail social de la rue;
– Initiateur du Festival des Solidarités ;
– Initiateur de la Dynamique Citoyenne Covid 19.

Rien de faire une Apologie du Nouveau Coordonateur National du Ccnsc-Rdc , Danny Singoma ,le fait démonter qu’à la tête de ce Cadre de Concertation National de la société civile ,il y a Qoui de se frotter les mains.
Danny Singoma privilegie le Dialogue et reste un Homme de Pacifique et de Paix.

Expert en images et communication.
Abconews
+243816685439


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kaniama Kasese : 200 volontaires de Kasumbalesa en route pour le Centre de formation “Félix Tshisekedi”

Published

on

Après ceux de Kinshasa, Mbuji-Mayi et Lubumbashi, c’est au tour de quelques jeunes de Kasumbalesa de se voir doter de la tenue bleue et jaune, symbole du Service National, fièrement portée par les “Bâtisseurs” de la République. Parmi ces jeunes, 60 % sont des volontaires désireux de servir la nation à travers cette structure étatique. Ils seront soumis à une formation paramilitaire, laquelle sera suivie d’un apprentissage des métiers au sein du Centre de formation “Félix Tshisekedi” à Kaniama Kasese.

C’est dans une ambiance des chants, des cantiques de remerciements aux autorités que chacun de ces jeunes volontaires a reçu des tenues bleues et jaunes, symbole du service national, et ont embarqué pour Kaniama Kasese en vue d’un séjour qui vise une transformation civique.

Ces volontaires viennent donc tordre le coup aux rumeurs qui laissaient croire que leurs prédécesseurs, récemment transférés à Kaniama Kasese, ont été victimes de l’arbitraire et seraient sous le coup de la torture.

Éduqués aux métiers, ces jeunes seront envoyés à travers le pays afin de contribuer au développement de la nation en cultivant, en construisant des écoles et des hôpitaux après leur temps de rééducation et de formation à Kaniama Kasese.

De son côté, le général major Jean-Pierre Kasongo Kabwik, commandant du Service National, rassure que tout est fait selon les instructions du Président de la République, c’est-à-dire celles relatives au respect des droits de l’homme.

Ces nouveaux pensionnaires du centre de formation et d’encadrement Félix Antoine Tshisekedi rejoignent une autre vague de Lubumbashi pour Kaniama Kasese. À leur arrivée, ces nouveaux locataires du Centre d’Instruction et de Formation Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo seront soumis à des formations élémentaires sur le civisme, la maçonnerie, l’électricité, la mécanique automobile. Ces formations seront sanctionnées par des brevets.

Il sied de rappeler que ces nouveaux pensionnaires venus du Haut-Katanga et de Kasumbalesa rejoignent les groupes qui sont déjà arrivés de Kinshasa et du Kasaï oriental. L’objectif de cette fusion est de consolider l’unité et la cohésion nationale, mission capitale du Service National, qui est directement liée à la présidence de la République.

Monica Bubanji/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte