Connect with us

À la Une

RDC-COVID19: la BCC instruite d’actionner les mécanismes nécessaires pour stabiliser le taux de change

Published

on

Il s’est tenu ce mercredi 29 avril à la Primature la réunion du comité de Conjoncture économique où ils ont abordé sous la direction du PM Ilunga Ilunkamba la situation économique du pays en ce temps de crise sanitaire causée par la pandémie du Covid19.

Le vice-premier ministre, ministre du Budget a dans sa restitution, indiqué que le gouverneur de la Banque Centrale du Congo ( BCC) a été instruit d’actionner les mécanismes nécessaires pour stabiliser le taux de change de la monnaie nationale qui connait des fluctuations du fait notamment de la morosité de l’économie mondiale suite aux effets néfastes de la maladie à coronavirus.

“La RDC, notre pays, n’échappe pas à la règle générale qui soumet les économies du monde entier à une tendance baissière des recettes. Et cela s’exprime par la volatilité du taux de change, l’inflation et bien d’autres paramètres. Votre gouvernement s’engage à fournir des efforts pour limiter cette tendance haussière, notamment du taux de change qui a beaucoup de répercussions sur l’ensemble de l’économie, voire de la vie sociale du citoyen en termes du pouvoir d’achat. De ce fait, le gouverneur de la banque centrale du Congo a été instruit par le Premier Ministre d’actionner les mécanismes nécessaires pour stabiliser la monnaie nationale sur le marché de change”, a déclaré le patron du Budget.

Dans le même registre, le Chef du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba a adjoint aussi les VPM au Budget et le Ministre des Finances à contenir les dépenses publiques dans la marge des recettes réalisées.

“Le Ministre des Finances et moi même, étions instruits pour que nous puissions contenir les dépenses au même niveau que les réalisations des recettes. Nous nous sommes promis de nous revoir encore ici la semaine prochaine pour évaluer les efforts qui seront fournis parceque c’est un challenge à très court terme”a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Jean-Baudouin Mayo a fait savoir que le Ministre des Mines Willy Kitobo a présenté la situation de son secteur où la production a été maintenue cas même quoiqu’il n’y a pas eu beaucoup dexportaions mais les sociétés minières ont constitué des stocks. Ceci, a-t-il ajouté, permet au pays d’avoir un niveau des recettes acceptables dans la mesure où les prix des matières premières n’ont pas bougé pour les principales matières exportées par la RDC.

Convient-il de noter que depuis quelques jours, il s’observe une certaine dépréciation du franc congolais sur le marché de change. Actuellement, le taux de change appliqué a dépassé la barre de 1 850 CDF pour 1 USD.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

TP Mazembe: Le technicien Coppolani porte plainte contre Kitengie, Siadi Baggio et Adolphe Kabamba

Published

on

« Aujourd’hui, j’ai déposé plainte contre Frédéric Kitengie et Siadi Baggio pour diffamation, et contre Adolphe Kabamba pour propos racistes et haineux. Ma plainte à la FIFA, ce sera pour rupture abusive du contrat, diffamation et racisme », a déclaré le technicien français Alexandre Coppolani après l’annonce par le TP Mazembe, ce lundi 04 juillet, de la fin du contrat qui le liait à son préparateur physique.

Contacté par nos confrères de “Ma vie pour Mazembe”, le technicien français s’est montré confiant tout en fustigeant le comportement du manager du TP Mazembe, Frédéric Kitengie, qui selon lui, va tuer le club en continuant ainsi.

Il annonce avoir déposé trois plaintes au pénal en France et ajoute que aujourd’hui mardi, il saisira la FIFA.

Dejà quelques minutes après la publication du communiqué sur le site web des Corbeaux sur la rupture de son contrat, le technicien français a réagi sur sa page facebook en ces termes.

«Je remercie les fans du TP Mazembe pour les moments que nous avons partagé, je tiens a les assurer que j’ai tout donné pour ce club.»

«J’ai apporté le maximum que je pouvais. Je remercie le président Moïse Katumbi pour sa confiance et le conseiller Ramazani pour son soutien sans faille. Je souhaite toute la réussite à ce grand club mais aussi du changement dans le management.»

«Plusieurs postes ne peuvent pas être occupés par un seul homme ( manager, directeur sportif, journaliste, agent des joueurs, avocat à ses heures perdues, directeur de chaîne de TV, voyagiste) qui veut avoir le contrôle sur tout mais qui ignore peut-être qu’il y a des règles et des lois en dehors de la RDC.»

Affaires à suivre !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising