Dev Solaire

Connect with us

À la Une

RDC-COVID19: la BCC instruite d’actionner les mécanismes nécessaires pour stabiliser le taux de change

Published

on

Il s’est tenu ce mercredi 29 avril à la Primature la réunion du comité de Conjoncture économique où ils ont abordé sous la direction du PM Ilunga Ilunkamba la situation économique du pays en ce temps de crise sanitaire causée par la pandémie du Covid19.

Le vice-premier ministre, ministre du Budget a dans sa restitution, indiqué que le gouverneur de la Banque Centrale du Congo ( BCC) a été instruit d’actionner les mécanismes nécessaires pour stabiliser le taux de change de la monnaie nationale qui connait des fluctuations du fait notamment de la morosité de l’économie mondiale suite aux effets néfastes de la maladie à coronavirus.

“La RDC, notre pays, n’échappe pas à la règle générale qui soumet les économies du monde entier à une tendance baissière des recettes. Et cela s’exprime par la volatilité du taux de change, l’inflation et bien d’autres paramètres. Votre gouvernement s’engage à fournir des efforts pour limiter cette tendance haussière, notamment du taux de change qui a beaucoup de répercussions sur l’ensemble de l’économie, voire de la vie sociale du citoyen en termes du pouvoir d’achat. De ce fait, le gouverneur de la banque centrale du Congo a été instruit par le Premier Ministre d’actionner les mécanismes nécessaires pour stabiliser la monnaie nationale sur le marché de change”, a déclaré le patron du Budget.

Dans le même registre, le Chef du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba a adjoint aussi les VPM au Budget et le Ministre des Finances à contenir les dépenses publiques dans la marge des recettes réalisées.

“Le Ministre des Finances et moi même, étions instruits pour que nous puissions contenir les dépenses au même niveau que les réalisations des recettes. Nous nous sommes promis de nous revoir encore ici la semaine prochaine pour évaluer les efforts qui seront fournis parceque c’est un challenge à très court terme”a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Jean-Baudouin Mayo a fait savoir que le Ministre des Mines Willy Kitobo a présenté la situation de son secteur où la production a été maintenue cas même quoiqu’il n’y a pas eu beaucoup dexportaions mais les sociétés minières ont constitué des stocks. Ceci, a-t-il ajouté, permet au pays d’avoir un niveau des recettes acceptables dans la mesure où les prix des matières premières n’ont pas bougé pour les principales matières exportées par la RDC.

Convient-il de noter que depuis quelques jours, il s’observe une certaine dépréciation du franc congolais sur le marché de change. Actuellement, le taux de change appliqué a dépassé la barre de 1 850 CDF pour 1 USD.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :