Connect with us

À la Une

RDC/Beni: nouveau massacre à Oicha, 9 morts dont l’ADF « 10 roues » !

Published

on

[Photo d’archive]
Les présumés rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) ont de nouveau attaqué la commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu. Au cours de trois différentes attaques, ce lundi 26 novembre 2018, ils ont tué 8 personnes dont une femme.

Les assaillants ont d’abord tendu une embuscade à deux personnes qui roulaient sur une moto sur la route Mbau-Kamango aux environ de 10 heures, heure locale.

Vers 18 heures, ils sont arrivés en commune rurale d’Oicha, au quartier Masosi dans la cellule Muvingi, où ils ont tué 6 personnes dont une femme, avant de connaître la riposte farouche des forces armés de la RDC (Fardc). Celles-ci ont limité les dégâts, affirme Janvier Kasahiryo, président de la jeunesse du territoire de Beni.

Un commandant ADF tué lors du combat

Vers 23 heures, les assaillants ont repris le combat jusqu’à 2 heures du matin de ce mardi avant d’être repoussés par les Fardc qui ont tué un rebelle présumé ADF. Son corps a été exposé ce mardi au bureau administratif du territoire de Beni. «Dix roues » comme il se faisait appeler, ses compagnons d’arme ont tenté en vain de récupérer son corps, mais ont rencontré la résistance des Fardc.

Janvier Kasahiryo ajoute que pendant cette attaque, les assaillants ont incendié 3 maisons d’habitation et pillé deux autres.

C’est depuis 2014 que la population de Beni ville et territoire déplore les massacres perpétrés par les rebelles présumés ADF. En 4 ans, plus de 2500 personnes ont été tuées sans compter des disparus, veuves, veufs et orphelins, des déplacés internes, etc.

Pendant ce temps, les forces armées de la RDC appuyées par la brigade de force d’intervention de la Monusco mènent des combat dans cette entité.

Actuellement les assaillants mènent leurs opérations dans la partie Nord-Est de la ville de Beni et dans le triangle de la mort (Mbau-Eringeti-Kamango).

Depuis plus d’un an, la route Mbau-Kamango reste fermée suite au danger qui la guette, malgré la présence des Fardc et des Forces de la Monusco.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Médias : Le programme des obsèques de la journaliste Gladys Bwongo Bakana

Published

on

Jeudi 9/02/2023

21h00 : Arrivée du corps à l’aéroport international de N’Djili en provenance de Bruxelles

Vendredi 10/2/2023

22h00 : Nuit funèbre à la salle Happyday New Look à Kintambo sur l’avenue Lusambo non loin du Stade Velondrome

Samedi 11/2/2023

9h00 : Levée du corps de la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire, pour exposition à l’espace Ave Maria non loin de l’hôpital du cinquantenaire

L’enterrement interviendra juste après à la nécropole « Chemin du paradis » à Mitendi

Gladys Bwongo Bakana, à jamais dans nos cœurs !

Pour la famille

Thierry Bwongo Nziani


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising