Connect with us

Actualité

RDC/Beni: 4 cadavres de civils pris en otage par les ADF à Mulobya ! ( député Ngahangondi)

Published

on

Le député provincial du Nord-Kivu Jean-Paul Ngahangondi, élu du territoire de Beni, alerte ce mercredi 24 juillet 2019 sur une nouvelle tuerie des civils dans le territoire de Beni. Quatre civils ont été tués par des présumés rebelles ougandais ADF à Mulobya près de Mayiyoma.

«A l’heure où je vous parle, je viens d’être informé que des présumés ADF en tenue militaire neuve ont tendu une embuscade aux paisibles civils qui se rendaient à Samboko-Tsanitsani vers 6 heures du matin, dans le village nommé Mulobya, au groupement Bambuba Kisiki, Secteur de Beni-Mbau, Territoire de Beni en province du Nord-Kivu».

Des corps de civils morts pris en otage

«Bilan: 4 civils tombés sur le champs. D’après nos sources, les assaillants sont encore au lieu du drame. Quelques civils en otage qui ont réussi à s’échapper confirment le fait et disent que ces malfrats ont dit qu’ils sont en attente de ceux qui viendront tenter récupérer les corps des victimes. Nous venons d’alerter l’administrateur du territoire quant à ce, puisque l’administration de l’hôpital général d’Oïcha ne sait pas aller récupérer les corps des victimes suite à cette menace qui est toujours permanente dans la zone», a-t-il conclu dans son message.

Entre-temps, on parle de l’alourdissement du bilan de l’incursion de Mayimoya qui passe de deux à quatre morts. Les deux autres étaient retrouvés ce mercredi dans la même entité.

Nos sources affirment que les victimes étaient ligotées.

Une tuerie qui intervient alors que le territoire de Beni assiste à une «journée de deuil» ce mercredi pour dénoncer les massacres répétitives dans une même agglomération. On totalise près 7 attaques contre les civils depuis samedi et faisant une vingtaine des morts, enregistrés en différentes agglomérations.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Me Kabangu Kabangu Papy : Une énergie positive pour l’essor de la Commune de Barumbu

Published

on

Né de père et de mère congolais, Me Kabangu Kabangu Papy est avocat près la Cour d’Appel de Kinshasa/ Matete depuis plus de 5 ans. Marié et père de famille, Me Kabangu Kabangu Papy est membre actif et très engagé au sein du regroupement politique Dynamique Progressiste Révolutionnaire DYPRO, en sigle, présidé par Monsieur Constant MUTAMBA, l’un des candidats à l’élection présidentielle de décembre 2023.

Candidat à l’élection des conseillers communaux à la commune de Barumbu, Me Kabangu Kabangu Papy veut redorer l’image de sa commune. « Mes raisons diffèrent de celles des autres puisqu’en tant que digne fils et jeune de Barumbu, je vise le développement rapide de ma municipalité, en particulier, et de Kinshasa, en général. Ainsi, Je veux contribuer à l’épanouissement de cette commune, répondre aux multiples responsabilités de ma commune qui s’y imposeront, diriger et tout réorganiser. Voilà pourquoi j’ai opté de commencer à la maison, à la base, soit chez moi ou s’y trouvent mes origines. », déclare Me Kabangu Kabangu Papy dès lors qu’il s’agit d’éclairer les lanternes sur sa candidature.

« Je connais les problèmes auxquels la commune de Barumbu est confrontée depuis des décennies et j’ai jugé bon d’apporter mon savoir-faire ici même, là où d’aucuns m’ont vu grandir peu avant d’aller ailleurs. La population de Barumbu croit en moi en plus de me faire confiance ; s’il faut améliorer, arranger, moderniser et j’en passe, je commencerais hic et nunc. D’où je saisis cette opportunité d’autant plus que l’élection des conseillers communaux est une première depuis le cycle électoral de 2006. » affirme ce représentant valable des habitants de Barumbu.

« Je tenais à ce que la population de Barumbu sache que je m’engage corps et âme pour ainsi sauver nos rues et collaborer étroitement avec la jeunesse afin de réduire le taux du voyoutisme (phénomène Kuluna) qui gangrène ma commune sans pour autant oublier l’épineuse question de gestion des immondices dans notre commune. », déclare Me Kabangu Kabangu Papy.

S’agissant du point relatif à l’organisation de l’élection des conseillers communaux, Me Kabangu Kabangu Papy renseigne en ce termes : « Pour ceux-là qui ignorent encore les rôles des conseillers communaux, ils doivent savoir qu’ils ont pour mission : 1. Représenter la population de Barumbu, gérer le patrimoine municipal, créer et supprimer des services publics municipaux, administrer la commune, accorder des aides favorisant le développement économique… »

« Notre regroupement a placé les candidats partout pour les élections de décembre 2023. En attendant la date butoir, je passe au peigne fin les handicapes de ma commune pour qu’une fois élu tout soit correcte car Barumbu est une commune que j’affectionne tant en plus de vouloir redorer son image afin qu’elle puisse répondre aux normes d’une commune moderne. La réhabilitation des routes à Barumbu sera mon cheval de bataille d’où mon slogan ; Sauvons nos rues ! », conclut Me Kabangu Kabangu Papy, porte-voix de la population de Barumbu.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

K-WA Advertising