Connect with us

Actualité

RDC/ BCC: un taux de croissance estimé à 5,9% pour 2019

Published

on

La Banque Centrale du Congo a relevé son taux de croissance économique de 5,1% à 5,9% en 2019.
Pour ce, elle a décidé d’assouplir les dispositifs de sa politique monétaire en ramenant le taux directeur de 14 à 9%.
C’est l’essentiel de la 3ème session ordinaire de l’année du Comité de politique monétaire présidée, le mardi 30 avril, par Déogratias Mutombo Mwana Nyembo, directeur de la banque centrale du Congo.

L’autorité monétaire a rappelé qu’à la même période en avril 2018, « nous avions opéré cet assouplissement de 20% à 14% ». Selon ses explications, lorsqu’on considère aujourd’hui le taux d’inflation en glissement annuel chiffré à 4,8% par rapport au taux directeur de 14%, il se dégage une marge de positivité de 9,2%. À l’époque, poursuit-il, c’était presque la même marge.

À l’en croire, cette baisse de taux directeur est un assouplissement qui s’opère en fonction de l’inflation anticipée à fin décembre 2019. Si les choses restent égales, nous serons à 6,66% de taux d’inflation. Mais notre objectif d’inflation est de 7%, fait-il remarquer.

Une autre raison de cette baisse est le soutien des activités de crédit dans le système financier congolais.

Abordant la hausse du taux de croissance économique, le gouverneur de la BCC indique que sur base des réalisations de la production à fin décembre 2018, la commission des études statistiques et des comptes nationaux (CESCN) table sur une croissance économique de 5,9% en 2019, soit une progression de 0,1 point et 2,2 points de pourcentage par rapport aux réalisations de 2018 et 2017.

Deogratias Mutombo précise que cette progression s’explique par le dynamisme de l’activité économique dans le secteur primaire, sous l’impulsion, notamment, des industries extractives ». Tandis que le même taux de croissance économique était fixé à 5,1% à fin février 2019 par l’Institut d’émission, mais sur base des réalisations de production de fin septembre 2018.

Par ailleurs, le numéro 1 de la BCC annonce l’arrivée, du 22 mai au 4 juin, des experts du Fonds monétaire international pour notamment des consultations au niveau de Kinshasa et de Lubumbashi. 

TMB/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Actualité

Maï-Ndombe : La division provinciale de la santé dotée de deux ambulances grâce au lobing du député national Anicet Babanga !

Published

on

By

 

Le ministre national de la santé, Hygiène et prévention, a procédé en début de cette semaine, à la remise officielle des ambulances à quelques divisions provinciales de la santé, à travers le pays.

C’est au total 10 provinces qui ont bénéficié de ces angins roulants, parmi lesquelles figure la division provinciale de la santé de la province du Maï-Ndombe, qui vient d’être dotée de deux ambulances.

En provenance de Lubumbashi où il est allé participer à un atelier de formation, le chef de Division provinciale de la santé du Maï-Ndombe, le docteur Bekonda, a fait savoir à la rédaction de CONGOPROFOND. NET que :  » la division provinciale de la santé du Maï-Ndombe a été dotée de deux ambulances.
Cette dotation a été réalisée grâce à l’esprit managérial du député national Anicet Babanga, qui a tout fait pour que le Maï-Ndombe gagne ces véhicules « .

A la question de savoir si ces deux ambulances seront toutes deux réservées à la ville d’inongo, il répond :  »
Cela dépend de l’autorité provinciale qui va faire la distribution, mais je pense que deux ambulances pour la ville d’inongo seule, c’est trop « .

 » Il faut qu’une autre soit envoyée dans d’autres territoires « , a-t-il souligné.

De son côté, le député Anicet Babanga se dit satisfait de l’obtention de ces véhicules.

« Ce n’était pas facile pour moi de gagner ces matériels roulants, au profit de notre province.
J’ai fait des tours et des tours au Ministère de la santé, afin que nous poussions récupérer ces véhicules. Avec les stratégies que nous avions mises en place, voilà aujourd’hui ces ambulances seront envoyées à destination de notre province « , a-t-il déclaré.

Et d’ajouter :  » Comme j’avais dit lors de mon passage à Inongo, au mois de mars dernier, la ville d’inongo sera bénéficiaire d’une ambulance, c’est la chose qui est faite.
Pour moi, la façon dont la population transportait les corps sans vie aux épaules, me faisait pitié vraiment. C’est la raison de mes démarches sur les deux ambulances nous octroyées. L’une sera réservée pour la ville d’inongo. D’ailleurs, j’assisterai à la cérémonie de la remise de ce matériel roulant au médecin directeur « .

Les démarches sont en cours pour que ces engins roulants puissent arriver à Inongo dans un futur proche, soit avant le mois de décembre, nous renseigne la même source.

Armand Minimio depuis Inongo/CONGOPROFOND.NET.


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising