Connect with us

À la Une

RDC : Ballet diplomatique, ce mardi, au ministère des Affaires étrangères

Published

on

La ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, a reçu mardi en son cabinet de travail, les copies figurées des lettres de créance de quatre nouveaux ambassadeurs accrédités en RDC.

Il s’agit de Mme Porno Kaisa Suomela-Chowdhury, nouvelle ambassadrice du Finland en RDC; de M. Hazza Mohammed Falah Kharsan Alqahtani, nouvel ambassadeur des Emirats Arabes Unis en RDC; de Christian

Fellner -short CV, nouvel ambassadeur d’Autriche en RDC, et de Piotr Jozef Mysliwec, nouvel ambassadeur de Pologne en RDC.

Toutes ces personnalités n’ont fait aucune déclaration à l’issue de leur entrevue respective.

Notons que l’acceptation des lettres de créance est, de nos jours, presque systématique, grâce aux discussions préalables entre les deux États. Il arrive parfois que ces lettres de créance soient refusées ; dans ce cas l’ambassadeur du pays invité ne peut pas exercer ses fonctions (cf. la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques de 1961).

 

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Abolition du système LMD en RDC : Fausse alerte !

Published

on

Le système d’enseignement Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas annulé en République Démocratique du Congo, contrairement aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux depuis la soirée du dimanche 23 juin 2024.

Ceci ressort d’un communiqué signé dans la soirée de ce lundi 24 juin 2024 par Marie-Thérèse Sombo Ayanne Safi Mukuna, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Le communiqué officiel note plutôt qu’au cours de la séance plénière d’investiture du gouvernement, le programme présenté et défendu, en son pillier 4, axe stratégique 4.2.1, prévoit la poursuite de la mise en place d’un système éducatif performant, inclusif et équitable, dont l’une des actions identifiées porte sur l’évaluation de la mise en œuvre du programme LMD.

Ce faisant, son Excellence, madame la ministre de l’ESU a prévu dans sa feuille de Route une évaluation à mi-parcours de cette réforme dont la fin du premier cycle interviendra la fin de cette année académique“, lit-on dans ce communiqué.

Le même communiqué précise que le calendrier de ces assises sera publié dans les jours qui suivent pour éclairer les acteurs de l’ESU, de la communauté universitaire que des partenaires concernés et du public intéressé.

Rappelons que la réforme LMD qui est le substitut du système PADEM, a été instauré et mis en application dans les établissements tant Publics que privés en 2021 sur ordre du ministère honoraire de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, désormais ministre du Développement rural en RDC.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte