Dev Solaire

Connect with us

Actualité

RDC : 23,4 millions USD supplémentaires de l’USAID pour lutter contre Ebola

Published

on

L’appui des États-Unis d’Amérique aux efforts de la République Démocratique du Congo pour mettre fin à l’épidémie d’Ebola continue, par le biais de l’USAID, avec $23.4 millions d’aide humanitaire supplémentaire, portant l’aide totale des États-Unis à presque $600Millions. Ce, grâce au partenariat signé entre la RDC sous le leadership de Félix Antoine Tshisekedi et les États-Unis d’Amérique de Donald Trump au mois d’avril 2019.

Grâce à ce nouveau financement, précise le communiqué de l’ambassade des USA parvenu à la rédaction de CONGOPROFOND.NET ce mercredi 20 mai 2020, les Etats-Unis continuent de fournir une aide qui sauve des vies par le biais de ses partenaires sur le terrain, comprenant des activités visant à prévenir et contrôler les infections dans les établissements sanitaires, renforcer la surveillance des maladies et former le personnel de santé.

Les Etats-Unis disent soutenir aussi les efforts en matière d’engagement communautaire en travaillant avec les organisations non-gouvernemenrales (ONG) pour sensibiliser le public au moyen de programmes radiodiffusés, de bulletins d’information et de débats publics. Ces programmes bénéficieront aux membres affectés et à risque des communautés, notamment aux survivants de l’épidémie d’Ebola.

Bien que nos efforts aient produit des progrès significatifs en réduisant le nombre de cas reconnaissent-ils, la riposte n’est pas terminée et la complexité de riposte à l’épidémie d’Ebola est davantage mise à mal par la crise du COVID-19. “Mettre fin à la propagation du virus Ebola exige un effort unifié et concerté de toute la communauté internationale, y compris les Nations Unies et les gouvernements des pays de la région-en étroit partenariat avec le gouvernement de la RDC et les communautés locales”, souligne le communiqué.

Les Etats-Unis encouragent vivement les autres donateurs à fournir un appui financier et technique supplémentaire pour aider à mettre un terme à cette épidémie et appellent les gouvernements de tous les pays qui identifient les cas suspects d’Ebola et d’autres maladies infectieuses mortelles à les signaler promptement de manière transparente, conformément à leurs obligations au titre du Règlement sanitaire international (2005).

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :