Connect with us

Actualité

Pweto : le HCR assure le rapatriement volontaire des réfugiés congolais qui vivaient en Zambie

Published

on

 

Le Haut Commisariat des Nations-unies pour les Réfugiés HCR, bureau de la Sous Délégation de Kalemie a enfin procédé ce mercredi 20 juillet 2022, au rapatriement volontaire des Réfugiés congolais qui vivaient en Zambie.

Pour ce premier convoi, 302 Rapatriés dont hommes, femmes et enfants ont regagné dans la sécurité et dignité leur pays natal dans un climat de sérénité.

Aussitôt arrivés au centre de transit construit pour leur accueil dans le village Santé situé à plus de 10 kilomètres de Pweto centre, les rapatriés se sont entretenus avec les autorités locales sur leur arrivée.

Dans sa prise de parole, l’Admistrateur du Territoire de Pweto: Maître Derby Lumbwe Wallington Kanganyoka a concomitamment remercié le Président de la République Démocratique du Congo, Felix Antoine Tshisekedi, pour le rétablissement de la paix sur l’étendue du pays et le Président Zambien Hakahinde Hichilema pour son implication enfin que ce rapatriement volontaire ait lieu dans des conditions normales et le fait de permettre aux congolais de rentrer volontairement chez eux.

Le grand chef de la chefferie M’Pweto, Bobo Ngoy François, a quant à lui souhaité un chaleureux retour aux rapatriés et leurs demande ensemble de construire un avenir meilleur pour le développement de Pweto. Il a par la suite remercié le HCR et ses partenaires d’avoir pris soins de ses frères et sœurs.

Le Chargé de l’opération de rapatriement HCR Augustin TAKPA, a commencé par une présentation de l’équipe et les partenaires parmis lesquels: la CNR(Commission National pour les Réfugiés, AIDES en charge de la protection, AIRD en charge de la logistique, ADSSE ce dernier s’occupe de la Santé et la réintégration.

Les rapatriés qui resteront 48heures au centre de transit recevront une assistance monétaire qui leur permettra de couvrir leurs besoins primaires et facilitera la réintégration.

Le PAM à son tour, se chargera de fournir des vivres aux Rapatriés pour un mois.

Interrogé par CONGOPROFOND.NET, un rapatrié à exprimé le sentiment de joie qui l’anime d’être chez lui et remercie vivement les autorités de deux pays : la RDC et la Zambie pour avoir mis tout en oeuvre pour leurs retour.

Notons par ailleurs que le second convoi des réfugiés suivra le dimanche 24 juillet prochain. Le bureau du HCR Sous-délégation de Kalemie prévoit de mener l’opération jusqu’au mois de décembre 2022.

Olivier Mwape/ Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some

Actualité

Organisations : la FOMAK, sur orbite

Published

on

By

 

Le monde associatif et philanthropique vient de s’enrichir d’une nouvelle structure dénommée Fondation Makanzu (FOMAK), une structure portant le nom de son fondateur, le prof Dr Fils Makanzu Imwangana.

Sa sortie officielle a eu lieu le samedi 28 janvier 2023, au terrain Elimo Santu, dans la commune de Lemba, à Kinshasa.

Dans son discours inaugural, le promoteur de la FOMAK, Prof Fils Makanzu Imwangana, a énuméré les motivations qui ont milité à la création de cette fondation qui porte son nom en ces termes :  » la FOMAK naît dans un contexte où notre société, mieux notre communauté a besoin de plus de modèles dans tous les domaines de la vie. Un contexte où, les jeunes, espoir de l’avenir de notre nation, sont en quête de repères et de référence pour pouvoir se ressourcer et s’inspirer et en quête des bases culturelles réelles sur lesquelles ils doivent s’appuyer pour s’épanouir « .

Aussi, a-t-il ajouté :  » la FOMAK se veut une alternative ou une solution propice, ou encore comme un cadre de réflexion autour des atouts humains que représente chaque jeune d’abord en lui-même « .

Cependant, il a aussi rassuré que s’il se présente comme un pont entre les besoins des jeunes et les pistes de solution, parce qu’il est sûr de son expérience acquise dans le domaine de l’encadrement des jeunes comme enseignant.

Notons que le prof Fils Makanzu est directeur général et enseignant à l’Institut National du Bâtiment et des Travaux Publics. Il est en même temps pasteur.

Soulignons aussi que pour atteindre ses résultats, la FOMAK entend appuyer, favoriser, soutenir et encourager les initiatives privées et publiques dans les domaines socioéducatif, sanitaire, agropastoral, environnemental et autres, pour le développement et l’intérêt général de la communauté congolaise ; lutter contre la délinquance juvénile par l’encadrement des jeunes ; traiter les problèmes inhérents à l’environnement, lutter contre la pollution de la nature : érosions dans les milieux urbains et ruraux, la déforestation avec l’appui des partenaires ; assister les personnes vulnérables (Veuves, orphelins, filles mères, personnes vivant avec handicap, personnes de troisième âge) et assister les églises.

Faisant d’une pierre deux coups, la solennité de la sortie officielle de la FOMAK a été aussi l’occasion pour une adhésion massive à la Convention pour la République et la Démocratie (CDR), parti cher au président de l’Assemblée nationale de la RDC, Christophe Mboso N’kodia Pwanga, de tous les membres de la structure.

Au moins, mille personnes ont adhéré à la CRD, à la suite du management du prof Fils Makanzu, ce qui confirme sa capacité d’être un leader d’opinion et un meneur d’hommes.

Le moment était aussi opportun pour le fondateur de la FOMAK, de lancer un appel à l’enrôlement de ses membres comme électeurs, en perspective des échéances électorales prochaines.

Émile Yimbu/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising