mbet

Connect with us

À la Une

PT-NTIC : la révolution numérique bientôt au service du secteur agricole en RDC

Published

on

Après l’essor de la machine à moteur et du tracteur, l’agriculture fait sa seconde révolution dans certains pays du monde. Désormais, la noblesse du métier de l’agriculteur ne peut plus se contenter de travailler la terre ou de soigner ses animaux, elle doit aussi exister à travers une dimension numérique.

Ayant pris part, du 24 au 25 septembre 2019, à la deuxième édition du Forum Afric’up tenu à Tunis, sous le thème : ” Smart Cities et Open Innovation en Afrique, quelles opportunités pour les Startups ?”, le ministre congolais des Postes, Télécommunications, Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Augustin Kibassa Maliba, a pris connaissance des solutions numériques sur la gestion de tout le secteur agricole, en commençant par les agriculteurs jusqu’aux derniers consommateurs.

Au cours d’une visite au Tunisia AGRITECH VILLAGE qui est une Foire Agricole à valeur numérique ajoutée, le numero 1 des PT-NTIC s’est particulièrement entretenu avec des animateurs des Startups tunisiennes, ainsi que des entrepreneurs numériques qui proposent des applications sur la gestion des plantes et des fruits, afin de faciliter les échanges entre producteurs et acheteurs.

Ils proposent également des applications numériques sur la gestion des semences et des récoltes.

Ayant pris connaissance de toutes ces avancées technologiques, le ministre des PT-NTIC, Augustin Kibassa Maliba s’est engagé à s’approprier cette bonne expérience tunisienne qu’il promet d’ailleurs d’appliquer en RDC.

Il en appelle donc aux Congolais de développer la culture numérique pour “rattraper très rapidement” le retard que la RDC a connu dans le secteur.

Quant au ministre tunisien en charge de l’économie numérique, il s’est dit aussi heureux de la visite d’Augustin Kibassa et a exprimé le désir ardent de collaborer avec la RDC dans le domaine de Nouvelles Technologies de l’information et de la Communication.

Notons qu’en marge de cet événement, Augustin Kibassa a échangé avec des étudiants congolais présents au Forum Afric’up.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising