mbet

Connect with us

À la Une

Prévention et Traitement du Diabète type-2 : un médecin-chercheur congolais découvre un médicament très prometteur au Japon !

Published

on

Il s’ agit de Dr Ngatu Nlandu Roger, médecin congolais et professeur de Santé Mondiale, Santé Environnementale et Médecine Sociale à la Faculté de Médecine de l’Université de Kagawa au Japon. Il est Membre de l’ Association des Amis et Anciens de la Faculté de Médecine de l’ Université de Kinshasa (AFMED/Unikin) et du directoire de l’ONG Japonaise ‘BRIDGE’ de la Ville de Kochi.

Détenteur de trois Prix de Recherche et deux brevets d’ invention en rapport avec ses recherches antérieures sur le traitement des maladies inflammatoires de la peau avec un médicament (Amex-RN) à base de biomatériaux extrait d’une plante du Congo, Dr Roger Ngatu vient d’enrichir sa carrière scientifique avec une nouvelle découverte.

En effet, ayant constaté que sa région de résidence au Japon est la plus affectée par le diabète, Dr Roger Ngatu initia en 2015 son nouveau domaine de recherche consistant en une nouvelle approche de prévention et traitement curatif des maladies cardiométaboliques telles que le syndrome métabolique, le diabète, l’ hypertension, l’atherosclérose… qui sont associées à la baisse d’ Adiponectine, une protéine produite par le tissu adipeux (Wang & Scherer, Hypertension 2008; Kawano, J Cardiometab Synd. 2009).

La récente découverte de Dr Roger Ngatu consiste en deux biomatériaux provenant d’une algue comestible et d’ une espèce d’agrume de la région de Shikoku au Japon, ayant des propriétés modulatrice d’Adiponectine, immunostimulante et anti-hyperglycémique.

En 2017, il a fait la découverte du biomatériau SBM ou ”Formule Ngatu1” qui s’ avère etre le premier puissant modulateur d’ Adiponectine, après une étude clinique sur un échantillon de 31 sujets Japonais et pour lequel il a sollicité un brevet national au niveau du Japon (IP FORCE, 2018). Cette étude a fait l’objet de trois publications, par le Journal de Kochi au Japon (Kochi Shinbun, 21/2/2017), une revue Suisse (Ngatu et al., Marine Drugs 2017), et une révue médicale Japonaise (Ngatu, Journal of IUHW 2019). En 2019, Dr Roger Ngatu réalisa une autre étude cette fois-ci en utilisant ce qu’il appelle «Formule Ngatu2», produit associant le SBM à un autre biomatériau d’ agrume de Kochi et ayant des propriétés anti-hypercholesterolémique et anti-inflammatoire. Ce traitement donna le meilleur effet anti-diabétique avec normalisation du taux de sucre (glycémie) et une baisse significative du taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c) en un temps record (2 à 3 mois) et sans effet secondaire, alors que chez le groupe témoin ayant réçu soit la metformine seule, soit l’association insuline plus metformine, une amélioration a été observée mais aucun malade de ce groupe n’ a présenté une glycémie normale. Cette deuxième étude a enrôlé 30 malades Japonais et africains.

Dr Roger Ngatu et son équipe ont aussi réalisé une étude expérimentale sur le modèle de rats obèses et diabétiques (Rats OLETF) pour déterminer le mécanisme anti-diabétique de ‘Formule Ngatu’. Il a été observé que ce produit induit l’augmentation de la production d’Adiponectine via l’ activation des récepteurs PPAR du tissu adipeux brun et de AMP-kinase. Les rats traités avec la ‘Formule Ngatu’ ont eu une baisse significative du poids, de la tension arterielle, avec normalisation de la glycémie à la 5è semaine de traitement.

Pour protéger cette découverte et sa mise en valeur, Dr Roger Ngatu compte soumettre un dossier au gouvernement Congolais afin d’obtenir des documents nécessaires.

Contact: Prof. Dr Roger Ngatu; e-mail: doc.rogerngatu@gmail.com

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Congrès pour la désignation d’un membre de la cour constitutionnelle : Bahati tente un passage en force !

Published

on

Le président du Congrès du parlement sur la désignation d’un membre de la cour constitutionnelle, Modeste Bahati Lukwebo, a créé un incident à la plénière de ce vendredi 27 mai.

Alors que les discussions de poursuivaient et que les parlementaires (députés et sénateurs) ont émis le vœu de passer au vote de la plénière après l’échec de la commission paritaire mixte mise en place en vue d’étudier les dossiers de candidature, Bahati a d’abord tenté de remettre la procédure à la case du départ en insistant sur le fait que c’est au sénat qu’il appartient de désigner seul le représentant de la cour constitutionnelle pour le quota du parlement.

Les sénateurs et députés nationaux présents à la plénière ont trouvé en Bahati Lukwebo la volonté manifeste de saper les efforts des parlementaires sur la procédure.

Un comportement étonnant, en effet, d’autant plus qu’aucun texte règlementaire n’établit que le candidat devrait provenir du sénat. Qu’à cela ne tienne, les parlementaires ont accédé à la demande d’accorder l’avantage au sénat, étant donné que l’assemblée nationale, elle, a à son compte les deux autres juges auprès de cour constitutionnelle.

Pour cette raison, cinq candidats ont été éliminés et les deux qui sont restés dans la course sont membres du sénat.
Bahati étonne les parlementaires en voulant coûte que coûte faire placer un sénateur de son obédience politique. Les ambitions politiques du président du Sénat sont mises au jour.

Devant l’ambition de faire placer son juge à la cour constitutionnelle, Bahati a empêché les parlementaires de procéder au vote. Sous l’effet de la colère, il a arrêté la plénière : “C’est fini, nous allons envoyer les deux dossiers au président de la République pour nous départager”, a clamé le président du sénat.

Les parlementaires témoins de l’acte de Modeste Bahati Lukwebo n’ont pas tardé à manifester leur mécontentement. Pour le député National Modeste Kazwazwa, l’acte du président du Congrès est une insulte à la République et au peuple congolais qui attend de son parement des actions pour l’avancement démocratique. Le député national Guy Mafuta, émotionné devant l’incident, pense que Bahati profite d’un vide juridique.

Émile Yimbu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising