Connect with us

À la Une

Or : Barrick finalise la transaction de Massawa

Published

on

 

 

Conformément à sa stratégie de se concentrer sur le Tier One de ses actifs, Barrick Gold Corporation (NYSE:GOLD) (TSX:ABX) a finalisé la transaction annoncée récemment, de combiner son projet aurifère Massawa au Sénégal avec la mine d’or de Sabodala de Teranga Gold Corporation. Barrick et son partenaire sénégalais détenaient une participation de 90% dans le projet Massawa.

Dans le cadre de la transaction Barrick et son partenaire recevront un paiement initial d’une valeur de $380 millions au moment de l’annonce, composé de 20,718,273 actions communes de Teranga (avec une valeur au moment de l’annonce d’environ $80 millions en fonction du prix de l’action de Teranga à ce moment-là de $3.85 par action), un paiement en espèces d’environ $300 millions et un paiement conditionnel pouvant atteindre $50 millions, basé sur le prix moyen de l’or sur une période de trois ans immédiatement après la clôture (« prix moyen de l’or sur trois ans »).

Le paiement conditionnel, qui est payable trois ans après la clôture, est de $25 millions si le prix moyen de l’or sur trois ans est supérieur à $1,450 et moins de $1,500 par once; de $35 millions si le prix moyen de l’or sur trois ans est supérieur à $1,500 et moins de $1,600 par once.

Le Président Directeur Général de Barrick Mark Bristow a déclaré que Massawa a été l’un des plus grands gisements d’or inexploités en Afrique de l’Ouest et sa société patrimoniale Randgold Resources a développé sur une période de plusieurs années au point où sa valeur pouvait maintenant être réalisée de manière optimale au profit de toutes les parties prenantes y compris le gouvernement Sénégalais.
« Teranga est mieux placée pour y parvenir car elle possède déjà à proximité la mine de Sabodala, et la combinaison de Sabodala avec Massawa devrait générer des synergies importantes. Barrick participera à la hausse de l’actif combiné grâce à sa participation de 11% d’action dans Teranga, acquis à travers cette transaction, » a-t-il dit.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :