Connect with us

Musique

Nord-Kivu : Fabrice Mumpfiritsa et le groupe culturel “Kiphumu BM” en studio pour l’enregistrement de “PV

Published

on

L’un des pionniers de la musique culturelle tradi-moderne dans la partie orientale de la RD Congo, Fabrice Mumpfiritsa vient de signer son retour en studio ce mois de février 2024.

Cette annonce a été faite par l’artiste lui-même dans un entretien accordé à CONGOPROFOND.NET.

Pour le patron du groupe culturel “Kiphumu Bwenge Muisha” chantant en ‘’Kihunde’’ et en Swhahili, indique que le nouvel album portant le nom de “PV” va comporter seulement 4 titres. Une touche innovatrice qui s’invite dans la musique culturelle congolaise, d’après lui.

« Nous sommes en plein enregistrement de notre 18e album de suite dénommé ‘’PV’’. Ce dernier n’aura que 4 titres édifiants et nous espérons que ça va faire bouger les mélomanes de la musique culturelle. Outre cela, notre album sera centré beaucoup plus sur la situation sécuritaire à laquelle la population de l’Est est victime depuis maintenant plusieurs décennies et une nouvelle opportunité pour moi de prêcher la cohabitation pacifique, cohésion sociale et la paix », a-t-il déclaré.

D’où, il reste à découvrir ce que nous réserve le nouvel album “PV (Procès Verbal)”. En attendant le finissage de cet opus solo, l’artiste Fabrice et son groupe culturel ont récemment largué un nouveau morceau sur le marché des disques. “Kaza Roho”, c’est le nom du tube qui continue à faire parler de lui. Depuis le début de sa carrière, Fabrice Mumphiritsa, surnommé “l’Homme aux 17 albums”, a su captiver les auditeurs avec ses mélodies envoûtantes et ses paroles poétiques. Son dernier opus, “Kaza Roho”, est un véritable chef-d’œuvre musical.

L’artiste musicien congolais et l’une des légendes du Kivu, Fabrice Mumpfiritsa avait lancé son 17ème album comportant 10 titres intitulé Madunda, le 12 septembre 2021 dans la salle Cap Kivu Hôtel de Goma devant une foule immense et amoureuse de la musique tradi-moderne.

Cet artiste populaire de Goma, en particulier, et de la province du Nord-Kivu, en général, est aussi connu parmi les principaux artistes défenseurs de la culture congolaise et surtout la communauté Hunde à travers le monde.

Cedrick Sadiki Mbala/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Musique

Musique : 5 ans plus tard, la RDC se souvient de Lutumba Simaro

Published

on

Le 30 mars 2019-2024, cela fait exactement cinq (5) ans, jour pour jour, depuis que l’artiste musicien congolais Lutumba Ndomanueno Simaro Masiya nous a quittés.

À l’occasion de cette triste journée, le monde de la musique se souvient de ce chanteur, guitariste et compositeur de renom, Lutumba Simaro, qui a su écrire et composer des chansons d’une grande richesse, empreintes d’images, de profondeur et de vie.

En tant que leader du groupe musical Bana OK, Lutumba Simaro est décédé à l’âge de 81 ans en 2019 à Paris, en France. Tout au long de sa vie, cet artiste s’est distingué par la création de tubes à succès qui sont de véritables poèmes, tels que “Fifi nazali innocent”, “Mabele”, “Verre cassé”, “Maya”, “Ebale ya Zaïre“, et bien d’autres encore.

Probablement le meilleur auteur de la musique congolaise, Lutumba se démarquait par sa sensibilité, sa profondeur et l’écriture de ses chansons, tout en conservant une humilité et une modestie rares dans le monde de la musique congolaise.

Il convient de souligner que le poète Lutumba Simaro avait confié lors d’une conférence organisée par des jeunes de Barumbu, qu’une fois qu’il avait terminé d’écrire une chanson, il soumettait le texte à la critique d’un voisin simple mélomane avant de l’apporter aux répétitions. L’artiste appréciait la sagesse et la philosophie de vie de son voisin, et modifiait ainsi ses textes selon ses conseils.

De nombreuses personnalités politiques ont rendu hommage à cet artiste à Kinshasa, où sa dépouille a été rapatriée fin avril 2019. Le président en exercice, Félix Tshisekedi, a déposé une gerbe de fleurs devant la dépouille mortelle de ce poète au Palais du peuple.

Cedrick Sadiki Mbala


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte