Connect with us

Actualité

Nord-Kivu et Ituri : l’UNFPA offre 22,5 tonnes de kits de santé reproductive

Published

on

Le Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA) remet 22,5 tonnes des Kits de santé de la reproduction d’urgence à 17 zones de Santé du Nord-Kivu et 7 autres de l’Ituri.

La cérémonie y relative a lieu, ce mardi 20 octobre 2020, au gouvernorat du Nord-Kivu, en présence du gouverneur de province, des représentants de quelques agences du système des Nations-Unies dont le Fonds des Nations-Unies pour la Population (l’UNFPA). Cette dotation s’inscrit dans le cadre du projet d’appui à la transition post-Ebola pour les populations des zones affectées, à travers les services de santé rétroproctive et la protection que cette agence onusienne a déjà initié.

Le projet a comme objet principal de renforcer la résilience des personnes et des communautés affectées par la maladie à virus Ebola, à travers des interventions de santé reproductive et de protection, dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Selon le représentant résidant Pays de l’UNFPA, Dr Senner Hounton, ces kits médicaux sont constitués « des équipements pour faire toute sorte d’accouchements, même les plus compliqués, tout ce qu’il faut pour les médicaments pour la prise en charge des IST (Infections sexuellement transmissibles), pour la prise en charge d’une femme qui a été violée par exemple, cela contient même les blouses et tout autre matériel dont un chirurgien a besoin pour travailler ».

Aussi a-t-il invité les bénéficiaires d’utiliser ces matériels à bon escient, avant de préciser que cette intervention n’est qu’une partie, car elle concerne le volet pris en charge. Et l’UNFPA travaille aussi sur la prévention des violences faites aux femmes, la résilience des populations en partenariat avec d’autres acteurs comme le PNUD et autres humanitaires.

Le gouverneur de province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita a salué cette énième intervention de l’UNFPA. Il a invité cette agence de Nations-Unies à poursuivre sur cet élan, notamment en renforçant les capacités des prestataires de santé dont certains sont déjà des relais communautaires et également concernés par ledit projet.

Notons que ces 22,5 tonnes de kits ont coûté environ 250.000 dollars américains à l’UNFPA pour couvrir une population de 200.000 habitants dans 17 zones de santé du Nord-Kivu et 7 de l’Ituri.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET