Connect with us

À la Une

MPR : le parti enterré, le groupe musical reprend le flambeau !

Published

on

20 mai 1967-20 mai 2020, le Mouvement Populaire de la Révolution ( MPR), parti politique créé par feu maréchal Mobutu Sese Seko, devrait célébrer son 53ème anniversaire d’existence. Mais, comme depuis plusieurs années, cet événement va passer sous silence, car tous les anciens ténors de cette formation politique n’osent plus s’afficher comme ” Mobutistes”. En lieu et place, c’est plutôt un jeune groupe musical hip-hop, MPR, qui porte très haut aujourd’hui l’étendard et les symboles de cette époque qui a dominé, durant trois décennies, l’ex Zaïre, aujourd’hui République démocratique du Congo.

Composé de deux jeunes kinois, “Zozo Machine” et “Yuma Dash”, MPR est un groupe originaire de la commune de Matete. Cependant, son acronyme signifie « Musique Populaire pour la Révolution ».

Les leaders du groupe MPR s’affichent allègrement avec les symboles de l’ex parti unique : flambeau, drapeau tricolore, portrait de l’ancien dictateur, philosophie du recours à l’authenticité prôné par Mobutu, etc.

En très peu de temps, MPR a imposé, dans l’univers musical congolais, son style original caractérisé par des sonorités atypique issues d’un mélange du rnb-rap-rumba congolaise/ndombolo et afrobeat. Sa principale force : ses textes en lingala engagés. MPR ne met pas des gants pour critiquer, dénoncer et revendiquer les maux de notre société sur fond d’humour.

Auteurs des titres évocateurs, notamment ” Lobela Ye Français” et “Dollars”, ces deux clips cumulent déjà près de 500 milles vues sur Youtube depuis juin 2019.

Notons que le groupe s’appelait jadis « Résistance Bantous » (RB), mais a été rebaptisé depuis 2016. Son premier single « Na Mesana » est sorti en mars 2019.

Le groupe MPR prévoit déjà la sortie en 2020 de son 1er EP qui sera intitulé « Bienvenue au Zaïre » avec 8 titres dont feront partie « Na Mesana », « Lobela Ye Français » et « Dollars » et ” Tika biso Tovanda” déjà découverts par le public. Il bénéficie de l’accompagnement des talentueux managers comme Mani Loko et Junior Nzolo.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Tshisekedi-Kagame: Rencontre de “vérité” ce mercredi à Luanda !

Published

on

La situation sécuritaire à l’Est de la République démocratique du Congo sera au centre d’un mini -sommet tripartite convoqué ce mercredi 6 juillet 2022 à Luanda en Angola, rapporte la cellule de presse Présidentielle.

Initiée par le président Angolais Joâo Lourenco, cette réunion mettra en face le président Félix Tshisekedi et son homologue du Rwanda.

En froid depuis le regain de violences à l’Est de la RDC et l’appui avéré du Rwanda au M23, les deux chefs d’État ne se sont plus retrouvés en tête-à-tête.

C’est pour participer à cette rencontre voulue “de vérité” que le président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé depuis ce mardi 5 juillet en fin de journée à Luanda en Angola.

 

Paul Kagame accueille Félix Tshisekedi au poste-frontière de Rubavu, au Rwanda, le 25 juin 2021.
Paul Kagame accueille Félix Tshisekedi au poste-frontière de Rubavu, au Rwanda, le 25 juin 2021

Les présidents congolais et rwandais se retrouveront donc à Luanda, en Angola, mercredi 6 juillet 2022, aux côtés du président angolais Joao Lourenço, désigné médiateur par l’Union africaine dans la crise qui oppose les deux pays. Depuis des mois, Kinshasa accuse Kigali de soutenir le groupe rebelle M23, en pleine résurgence dans l’est de la RDC. Un soutien nié par les Rwandais.

La rencontre devrait commencer par un face-à-face, à la mi-journée, entre Félix Tshisekedi et Paul Kagame, en présence du président angolais Joao Lourenço. S’ensuivra une bilatérale élargie avec les délégations des deux parties. Selon une bonne source, le président congolais arrivera avec des membres du ministère des Affaires étrangères, de l’armée, de l’immigration et des renseignements. Des équipes sont d’ailleurs déjà à Luanda depuis plusieurs jours pour préparer le terrain.

Clarification demandée

Selon un bon connaisseur du dossier, la partie congolaise exigera une chose : que le Rwanda clarifie ses liens avec le M23 et mette fin à son soutien. « Les preuves s’accumulent. Il faut que cela cesse et que Kigali tienne un langage de vérité », indique un représentant du Congo, rapporte RFI. Kinshasa affirme même avoir présenté des preuves au médiateur angolais.

Le président Joâo Lourenco a été désigné par l’Union Africaine comme médiateur, en vue de renouer le dialogue entre les deux parties et faire baisser la tension au sein de la sous-région.

Le président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est accompagné du ministre des affaires étrangères Christophe Lutundula et de son mandataire spécial Serge Tshibangu.

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising