mbet

Connect with us

À la Une

Moïse Mbiye à Londres. Est-ce un début de cavale ?

Published

on

 

Se trouvant à Londres pour la finalisation de son album ” Triomphe” qui doit bientôt sortir, Moïse Mbiye a été accusé par Eliane Bafeno, la fille connue pour sa participation dans le clip de “Ye oyo”.

Une plainte, convient-il de rappeler, est déposée au parquet contre le pasteur et chanteur congolais, notamment pour viol et avortement, par les avocats de la jeune fille.

Eliane Bafeno dit avoir eu des relations sexuelles avec le pasteur, pendant qu’elle était encore mineure et que ce dernier lui aurait même fait subir un avortement.

Ses avocats et elle, affirment avoir toutes les preuves requises pour faire condamner ce dernier.

Des accusations très graves au regard du droit pénal congolais. Si elles sont fondées, elles peuvent valoir jusqu’à une vingtaine d’années de prison pour le coupable.

Pour plusieurs observateurs, il est peu probable que Moïse Mbiye revienne à Kinshasa vu que dans les affaires de viol, les accusés, considérés comme des délinquants sexuels, sont mis en prison le temps que l’enquête soit menée et que le jugement soit rendu par le tribunal.

Doit-on dès lors considérer Moïse Mbiye comme un fugitif ? La réponse à cette interrogation sera connue dans les prochains jours.

Entre-temps, le dossier suit son cours au Parquet du tribunal de grande instance de la Gombe.

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising