Connect with us

À la Une

Mise au point de l’ONA : le Bureau du conseil élu met en garde Brunel Gibale !

Published

on

Il s’est tenu une réunion extraordinaire du Bureau du Conseil de l’Ordre Nationale des Architectes de la République Démocratique du Congo ce 26 janvier 2021, sous la présidence de l’architecte Fiyou NDONDOBONI, Président du Conseil National.

 

Un seul point était inscrit à l’ordre du jour, à savoir : le cas du confrère Brunel GIBALE KANANGA.

 

Le Bureau du Conseil de l’Ordre des Architectes indique qu’il a été surpris de lire et suivre dans les médias, les propos tenus par le confrère Brunel GIBALE lors d’une conférence de presse qui s’est tenue, sans autorisation, dans les bureaux de l’Ordre ce lundi 25 janvier 2021.

Les déclarations et propos tenus par le confrère Brunel GIBALE lors de cette conférence de presse, souligne l’ONA, sont extrêmement graves et de nature à créer la confusion, à semer la division au sein de la corporation et à décrédibiliser l’Ordre des Architectes auprès des autorités et des différents partenaires.

De ce fait, Le Conseil de l’ordre met en garde le confrère Brunel GIBALE et promet de saisir le conseil de discipline, au moment opportun, pour des sanctions appropriées.

Par ailleurs, le Conseil de l’Ordre adresse également une mise en garde à tous les architectes qui se sont associés à cette démarche déplorable, car ils s’exposent aux sanctions conformément à ses textes.

En ce qui concerne les différentes plaintes et recours en annulation introduites par le confrère GIBALE et ses comparses dans les différentes instances judiciaires, le Conseil réaffirme son attachement à un règlement en interne de toutes ces questions. Cependant, le conseil tient à rassurer toute la corporation qu’il suit attentivement l’évolution de ces dossiers judiciaires qui sont en bonne voie d’après les informations reçues des Avocats conseils.

Le conseil de l’Ordre confirme la convocation de l’Assemblée Générale Extraordinaire qui se tiendra le 30 janvier 2021 à 10h00 dans la salle polyvalente « Perle de Sainte Anne ».

A cet effet, il invite les architectes à venir massivement assister à cette Assemblée Générale Extraordinaire afin de poursuivre la mise en place des organes définitifs de l’ONA.

Enfin, le Conseil de l’Ordre invite ses partenaires étatiques et non étatiques ainsi que la population congolaise en général, à n’accorder aucun crédit aux allégations mensongères, diffamatoires et dénuées de tout fondement de l’ancien président de la Société des architectes du Congo, GIBALE, car celui-ci n’engage plus l’ordre des Architectes de la République Démocratique du Congo depuis la tenue de l’Assemblée Générale Elective du 12 Décembre 2020.

 

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Ituri :Cinq groupes armés s’engagent à la cessation immédiate des hostilités sous les hospices du VPM JP Bemba

Published

on

Cinq (5) groupes armés identifiés dans la province de l’Ituri (nord-est de la République démocratique du Congo) ont signé vendredi 19 avril 2024 à Bunia, en présence du vice-Premier, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba.

Cet acte d’engagement marque “la cessation immédiate” des hostilités dans cette province sous état de siège.

Nous, les groupes armés de l’Ituri (CODECO, FRPI, FPIC, AUTODÉFENSE, MAPI), réunis en date du 19 avril 2024, sous la haute responsabilité de son Excellence Monsieur le VPM de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, prenons l’engagement de cesser immédiatement les hostilités dans l’intérêt de la paix“, ont-ils déclaré à travers l’acte d’engagement.

NB: Tout contrevenant au présent acte se verra sanctionner par les actions militaires ou judiciaires”, ont précisé les signataires.

Arrivé vendredi matin dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, dans le cadre de l’évaluation de la situation sécuritaire dans cette province, le vice-Premier ministre, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, a réuni 31 membres issus de cinq groupes armés locaux actifs depuis la reprise des hostilités en 2017, pour examiner les motivations à la base de la reprise des armes dans la province de l’Ituri en dépit des accords de paix régulièrement conclus à Nairobi et dans le territoire de Aru.

Je suis venu au nom du commandant suprême, le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, qui mise sur le retour de la paix, de gré où de force en Ituri, pour vous écouter et comprendre pourquoi en dépit des engagements pris dans le passé, vous continuez toujours à vous entretuer ici en Ituri. Nous devons ensemble dégager des propositions à même de contribuer efficacement au retour définitif de la paix ici“, avait introduit Jean-Pierre Bemba.

Elyane Mukuna/Congo profond


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte