Connect with us

À la Une

Mélissa Yansané : “Gaz Mawete, c’est comme un membre de ma famille !”

Published

on

Les relations entre l’artiste musicienne franco-congolaise Mélissa Yansané et Gaz Mawete intéressent plus d’un mélomane, au point où la question reste pendante sur plusieurs lèvres.

Ces deux artistes sont visibles sur les clips de l’un et de l’autre. De “Nalembi” passant par “Bonioma” et “Maitresse” et récemment dans “Bâton magique”, Mélissa Yansané et Gaz Mawete ont démontré à l’opinion que leur relation allait largement au-delà de l’amitié.

D’ailleurs, lors de son passage dans l’émission “Amani Hit”, la chanteuse affirme: “On est très proche. Gaz, c’est quelqu’un que je considère comme un membre de ma famille…Quand je suis arrivée à Kinshasa, c’est quelqu’un qui m’a ouvert des portes. Si aujourd’hui j’ai un problème, c’est lui que je vais appeler…”

Suffisant pour mettre fin aux spéculations ?

Nouvellement débarquée sur la scène de la musique congolaise, Mélissa Yansané se construit une bonne place dans l’industrie musicale .

Cependant, ses photos avec Gaz Mawete font le tour des réseaux sociaux.
La raison est simple et l’interprète de “Limbisa” l’a tout expliquée avec la simple phase : “C’est comme quelqu’un de ma famille”.

En attendant d’autres prochains rendez-vous, le dernier clip qui unit ces deux jeunes de la musique congolaise urbaine est disponible depuis le samedi 09 août 2021.

Distribué par Universal music Africa et écrit par Gaz Mawete, “Bâton magique” a été réalisé par Jickem Filmmaker. Encore une jolie œuvre pour celle qui pèse plus de 10 milles abonnés sur YouTube.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

TP Mazembe: Le technicien Coppolani porte plainte contre Kitengie, Siadi Baggio et Adolphe Kabamba

Published

on

« Aujourd’hui, j’ai déposé plainte contre Frédéric Kitengie et Siadi Baggio pour diffamation, et contre Adolphe Kabamba pour propos racistes et haineux. Ma plainte à la FIFA, ce sera pour rupture abusive du contrat, diffamation et racisme », a déclaré le technicien français Alexandre Coppolani après l’annonce par le TP Mazembe, ce lundi 04 juillet, de la fin du contrat qui le liait à son préparateur physique.

Contacté par nos confrères de “Ma vie pour Mazembe”, le technicien français s’est montré confiant tout en fustigeant le comportement du manager du TP Mazembe, Frédéric Kitengie, qui selon lui, va tuer le club en continuant ainsi.

Il annonce avoir déposé trois plaintes au pénal en France et ajoute que aujourd’hui mardi, il saisira la FIFA.

Dejà quelques minutes après la publication du communiqué sur le site web des Corbeaux sur la rupture de son contrat, le technicien français a réagi sur sa page facebook en ces termes.

«Je remercie les fans du TP Mazembe pour les moments que nous avons partagé, je tiens a les assurer que j’ai tout donné pour ce club.»

«J’ai apporté le maximum que je pouvais. Je remercie le président Moïse Katumbi pour sa confiance et le conseiller Ramazani pour son soutien sans faille. Je souhaite toute la réussite à ce grand club mais aussi du changement dans le management.»

«Plusieurs postes ne peuvent pas être occupés par un seul homme ( manager, directeur sportif, journaliste, agent des joueurs, avocat à ses heures perdues, directeur de chaîne de TV, voyagiste) qui veut avoir le contrôle sur tout mais qui ignore peut-être qu’il y a des règles et des lois en dehors de la RDC.»

Affaires à suivre !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising