K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Médias : le journaliste Petit Ben Bukasa interpellé

Published

on

Pour avoir photographié une scène de tracasserie policière à l’endroit d’un taximan, Petit Ben Bukasa, journaliste à CONGOPROFOND.NET, a été brutalisé, puis interpellé ce samedi 10 novembre 2018 au croisement des avenues Kasa-Vubu et Sport/Koweït dans la commune de Kasa-Vubu.

En effet, alors qu’il se rendait à un reportage à Binza/UPN, Petit Ben Bukasa a surpris, depuis le taxi-bus où il se trouvait, des éléments de la Police spéciale de roulage (PCR) entrain de malmener violemment un taximan en plein milieu de la route. Spectacle ayant provoqué un embouteillage monstre sur cette voie abondamment fréquentée surtout pour les activités commerciales du marché dit Koweït. D’où son réflexe de photographier cette scène insolite.

Détecté de manière impromptue par un autre agent posté en retrait, celui-ci l’a dénoncé à ses pairs qui s’en sont pris d’abord au conducteur du bus, allant jusqu’à crever volontairement les pneus de l’engin afin de sortir le journaliste. Tâche qu’ils ont réussie à accomplir après quelques minutes en l’électrocutant à l’aide d’une arme électrique.

Petit Ben Bukasa relaxé après deux heures de privation de liberté

Acheminé manu militari comme un malfrat, Petit Ben Bukasa a été confié au sous-commissariat Point chaud Koweït pour être entendu. Des éléments de la Police spéciale de roulage, auteur de ces violences, ont indiqué que le webjournaliste n’avait pas l’autorisation de prendre ces images. Telle est l’infraction retenue.

Venu à son secours, le secrétaire exécutif de l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique(OLPA), Kabongo Mbuyi, a fait savoir aux agents de l’ordre que le journaliste n’était pas responsable d’un quelconque fait infractionnel. Il a constaté des traces de violences subies par le journaliste et pris acte du paiement par ce dernier d’une somme de 10.000 FC (environ 7 USD) pour être relaxé après près de deux heures de détention.

Notons qu’aucun matériel de travail du journaliste n’a été endommagé ou confisqué, cependant ses habits ont dechirés en morceaux.

 

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

L’shi : Janet Kabila, Katumbi, Muyambo, Kyabula, Lunda Bululu, Serge Konde, etc. à l’ouverture du Forum sur l’unité et la réconciliation des Katangais

Published

on

A l’initiative de l’archevêque de Lubumbashi, Fulgence Muteba Mugalu,  les travaux du Forum sur l’unité et la réconciliation des Katangais ont été ouverts ce mardi 17 mai 2022 dans la capitale cuprifere. A en croire les organisateurs, ces assises portent essentiellement sur la réconciliation des leaders Katangais pour le développement et l’unité de l’espace Grand Katanga.

Dans son discours d’ouverture, le visionnaire a fait voir que cette réconciliation n’a pas une connotation politique dans la mesure ou elle met ensemble tous les leaders dans leurs diversités pour un développement harmonieux du Grand Katanga.

Pour lui, ce forum de réconciliation et de l’unité des Katangais posera une nouvelle base solide pour la collaboration des quatre provinces du Grand Katanga afin que la population profite les avantages des richesses du Grand Katanga.

D’après nos sources sur place, ce forum, qui se vœu apolitique, réunit plutôt en grande majorité les acteurs politiques qui vivaient, hier, comme chiens et chats.

Parmi les participants, nous retrouvons : Jacques Kyabula Katwe, gouverneur du Haut Katanga; Moïse Katumbi, président de “Ensemble pour la République”; Serge Chembo Nkonde, ministre national des Sports et Loisirs; Janet Kabila, députée nationale et jumelle au sénateur à vie Joseph Kabila; Francine MUYUMBA, sénatrice, Lunda Bululu, Premier ministre honoraire, Jean Claude Muyambo, membre de l’Union Sacrée et président du SCODE, etc.

Des sources contactées par CONGOPROFOND.NET confirment non seulement la contribution de Joseph Kabila à ces assises, mais annoncent également sa participation à la clôture de ces assises, après son contrôle médical en Afrique du Sud.

Notons que ce Forum sur la réconciliation des Katangais ferme ses portes ce jeudi 19 mai 2022 toujours à Lubumbashi. Elles sont placées sous le thème : “Frères Sœurs un jour, frères et sœurs toujours !”

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising