K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

OLPA condamne l’interpellation d’un journaliste à Kinshasa

Published

on

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) condamne vigoureusement l’interpellation de Petit Ben Bukasa, journaliste de Congoprofond.net, un site d’informations basé à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Le journaliste a été interpellé, le 10 novembre 2018, par des éléments de la Police de circulation routière (PCR), au moment où il prenait des images sur une altercation entre éléments de PCR et un automobiliste sur Kasavubu, une artère très fréquentée de Kinshasa.

Ces agents ont molesté le journaliste après avoir confisqué son matériel de travail et l’ont conduit au sous-commissariat de la Police du marché Gambela Koweit.

Le journaliste a été accusé de prendre des images « sans ordre de mission » et de « vouloir attenter à la dignité des policiers de roulage ».

Après plus de deux heures de privation de liberté, Ben Bukasa a été libéré, et les images du reportage supprimées.

Eu égard à ce qui précède, OLPA condamne cette interpellation injustifiée d’un journaliste en plein exercice de son métier et déplore, par ailleurs, la méconnaissance par les forces de police de la loi du 22 juin 1996 fixant les modalités d’exercice de liberté de presse en RDC.

Cette interpellation viole la loi et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits humains.

Par voie de conséquence, OLPA appelle les autorités policières à sensibiliser les forces de police à protéger les professionnels de la presse dans l’exercice de leur travail.

CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Déjà en ordre de bataille, le MCU Civuila Ilunga pose une condition pour soutenir Fatshi en 2023 !

Published

on

Ouverts le samedi 14 mai, les États-généraux du Mouvement des Congolais Unis (MCU) se poursuivent ce lundi 16 mai 2022 à Kinshasa. Y prennent part, les cadres inter-federeaux, fédéraux et nationaux de cette formation politique membre de l’Union Sacrée.

À l’ouverture de ces assises Jean-Paul Civuila Ilunga a invité les participants de son parti à abattre un travail de fond, en mettant un accent particulier sur les élections générales prévues en 2023. Pour le numéro 1 du MCU, ces assises seront porteuses d’une vision claire sur le processus électoral de 2023 et annonceront un programme ambitieux de ce parti pour les élections à venir.

S’agissant du candidat à la présidence de 2023, Jean-Paul Civuila pose une condition pour soutenir l’actuel président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, à l’élection présidentielle de 2023. Pour lui, le MCU soutiendra la candidature de Félix Antoine Tshisekedi à la seule condition qu’il soit ” Indépendant”. ” S’il est candidat de l’UDPS, le MCU présentera son propre candidat !”, a-t-il souligné.

Concernant l’actualité politique nationale, le patron du MCU est revenu sur le bilan du premier ministre SAMA LUKONDE. Tout en le jugeant négatif, il a demandé haut et fort sa démission et celle de son gouvernement.

Fidèle à son cheval de bataille, Jean-Paul Civuila a réiteré son appel au président Tshisekedi, lui demandant de se débarrasser de ses amis dans son entourage. ” Je voudrais revenir sur une situation avant de passer à un autre point. Ce pays ne peut être dirigé, si le président ne nous écoute pas. Nous avons parlé du Premier ministre, nous avons parlé de l’entourage du président…”, souligne-t-il.

A travers ces États généraux, convient-il de souligner, le MCU se met en ordre de bataille et démontre sa détermination de participer aux élections 2023 avec sérénité pour une victoire.

Notons que ces assises prendront fin ce mardi 17 mai à Kinshasa.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising