Connect with us

Actualité

Mai Ndombe : l’épouse du gouverneur fait un don des vivres et non vivres aux malades de l’hôpital d’Inongo

Published

on

Thérèse Mangi, épouse du gouverneur de la province du Maï-Ndombe, est allée communier, le vendredi 25 décembre 2020, avec des malades de l’hôpital général de référence d’Inongo.

Dans sa gibecière, la première dame de la province du Maï Ndombe a apporté un lot important des vivres et non vivres aux profits de ces personnes souffrantes.

Ce geste philanthropique s’inscrit dans le cadre de la fête de la nativité du Seigneur Jésus Christ, célébrée chaque le 25 décembre de l’année par la majorité des chrétiens.

 » La Bible nous recommande de nous aimer les uns les autres. Elle nous invite à partager avec les autres. C’est sur cette raison que je me suis déplacé personnellement jusqu’ici à l’hôpital général de référence d’Inongo donner ces vivres et non vivres et partager ces repas bouillabaisse avec ces malades qui passent des moments difficiles de leur vie… », a dit Thérèse Mangi dans sa communication.

Bien avant la distribution de ces vivres et non vivres, une messe d’action de grâce a été dite aux installations de cette formation médicale par l’abbé Arnold, prêtre du diocèse d’Inongo.

David Mayele/ congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some

Actualité

ENAFEP: Kasaï Central 1 aligne 62.107 candidats finalistes

Published

on

Le vice-gouverneur du Kasaï Central a lancé, ce jeudi 01 juin 2023, l’Examen national de fin d’études primaires édition 2023.

La Province éducationnelle du Kasaï Central 1 attend 62.107 candidats dont 29.233 filles, contrairement à l’année passée où 58.809 candidats étaient reçus parmi lesquels 27.322 filles.

Durant deux jours, les candidats finalistes du primaire présenteront les épreuves de Français et Mathématiques au premier jour, Culture générale et Sciences au deuxième jour. Ces épreuves seront sanctionnées par l’obtention d’un certificat d’études primaires pour les candidats qui réussiront.

Dans son allocution, le vice-gouverneur du Kasaï Central a justifié cette augmentation par les efforts fournis par les différentes parties.

Martin Makita Mfuamba a salué la matérialisation de la vision du chef de l’État de rendre l’enseignement de base gratuit.

 » Je rends un vibrant hommage au chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour ses efforts inlassables en faveur de l’enseignement primaire ce qui était une utopie et aujourd’hui c’est une réalité. Tous les enfants issus des familles pauvres comme les familles riches, tous ont l’accès aux enseignements et présentent ce jour les épreuves sans payer aucun frais. », a-t-il dit.

Pour sa part, l’inspecteur principal provincial du Kasaï Central 1, Pierre Daniel Kasongo, est revenu, dans sa brève allocution, sur les instructions à respecter durant ces épreuves.

« Toutes ces épreuves sont composées des items, des questions à choix multiples où l’on vous propose plusieurs réponses parmi lesquelles vous devez choisir une réponse qui vous semble bonne. Pour répondre aux questions vous devez utiliser un stylo bleu ou un stylo noir. Soyez calme, n’ayez pas peur. Les questions posées sont tirées des matières que vous avez étudiées en classe, soyez disciplinés, éviter la tentative des fraudes et tricherie éviter les ratures et les surcharges. », martèle-t-il.

La cérémonie de lancement de ses épreuves s’est déroulée à l’Ecole Primaire Diakaja ,dans la Commune de Katoka.

Jeff Mbuyi/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising