mbet

Connect with us

À la Une

Les étudiants de l’UNIKIN contestent la nomination de Thomas Luhaka

Published

on

 

La sortie du Gouvernement ce lundi 26 août 2019 a suscité des scènes de colère à l’université de Kinshasa.

La colline inspirée a vécu une matinée de fortes contestation à la suite de la nomination de Thomas Luhaka comme ministre de l’ESU.

Des centaines d’étudiants ont envahi le campus de Kinshasa en lançant des pierres sur quelques bâtiments administratifs et scandent des chansons hostiles au nouveau ministre.
Ils revendiquent aussi la fin de la grève des professeurs et le retour normal des horaires académiques.

” Nous ne voulons pas de Thomas Luhaka comme notre ministre de tutelle. Un homme qui n’a pas un bilan en tant que ministre des infrastructures. Que peut il faire de bon à l’ESU,” déclare un étudiant finaliste de deuxième cycle en droit.

Un autre de 3e graduat en SPA estime que Thomas Luhaka n’a pas le profil requis pour être ministre de l’ESU et que sa gestion au sein du regime de Kabila était plus que chaotique.

La police universitaire et la police nationale ont déployés un dispositif de sécurité pour empêcher le débordement.

La situation tend à se calmer depuis les après midi mais les manofestants ne décolèrent pas.
Ils ont promis de revenir encore demain jusqu’à ce que leurs desiratas seront satisfait.

Notons que les professeurs de l’UNIKIN sont en grève depuis le début du mois. Après une rencontre avec le chef de l’État, il a été décidé du début d’accréditation de leurs comptes mais ils ont maintenu leur mouvement.

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising