Connect with us

À la Une

“Le mea culpa du roi belge met du baume au cœur du peuple congolais” (Marie Tumba Nzeza, ministre des Affaires étrangères)

Published

on

Dans sa lettre adressée au chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, à l’occasion du 60e anniversaire de l’accession de la RD Congo à la souveraineté nationale et internationale, le Roi Philippe du Royaume de Belgique a rappelé que l’histoire entre notre pays et la Belgique est faite des réalisations communes mais a aussi connu des épisodes douloureux.

“A l’époque de l’État indépendant du Congo des actes de violence et de cruauté ont été commis, qui pèsent encore sur notre mémoire collective. La période coloniale qui a suivi a également causé des souffrances et des humiliations”, s’est-il remémoré.

Ainsi, a-t-il exprimé ses plus profonds regrets pour ces blessures du passé dont la douleur est aujourd’hui ravivée par les discriminations encore trop présentes dans nos sociétés.

“Je continuerai à combattre toutes les formes de racisme. J’encourage la réflexion qui est entamée par notre parlement afin que notre mémoire soit définitivement pacifiée”, a insisté le roi Philippe.

En réaction, Marie Tumba Nzeza, ministre d’État, Ministre des Affaires Étrangères, a qualifié ce message de “baume sur le cœur du peuple Congolais”.

“Après 60 ans d’indépendance, le peuple congolais, avec à sa tête le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, vient de recevoir les souhaits de bonne fête d’indépendance et des bonheurs que la Belgique ne nous ai jamais adressé !”.

En effet, explique-t-elle, le Roi des Belges Philippe a présenté au peuple congolais ses plus profonds regrets pour les blessures leurs infligées lors de la période coloniale belge. Il a reconnu ainsi que le Congolais n’a pas été traité dans le respect de la dignité humaine”, a-t-elle fait savoir dans une interview accordée à la presse, ce mardi 30 juin.

À en croire la cheffe de la diplomatie congolaise, c’est une avancée qui va booster le rôle des relations amicales de ces deux nations. ” Cela est aussi un puissant soubassement socio-psychologique qui va petit à petit modifier positivement notre regard sur nous-mêmes”, a-t-elle appuyé.

À elle d’ajouter :”Nos deux peuples ont besoin d’une grande décrispation sincère et définitive pour permettre au Congo d’enclencher et de poursuivre sa croissance et son développement. La Belgique par le Roi Philippe a posé les bases d’un changement profond”.

Lors de sa visite en Belgique en septembre 2019, le cinquième président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi avait invité le Roi à se rendre à Kinshasa pour assister aux festivités d’anniversaire ce 30 juin 2020.

Compte tenu des circonstances actuelles caractérisées par la pandémie du coronavirus, ce voyage n’est plus à l’ordre du jour.

“Les circonstances actuelles ne permettent malheureusement pas de me rendre dans votre beau pays, que j’aimerais tant mieux connaître. J’espère que j’en aurai bientôt l’opportunité”, a expliqué le Roi Philippe dans sa lettre adressée à l’époux de Denise Nyakeru Tshisekedi.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :