K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

RDC/Élections: Le FCC accuse la CENCO d’être instrumentalisée par la Communauté internationale

Published

on

 

Me Aimé Kilolo, porte-parole du candidat du Front Commun pour le Congo ( FCC), a déploré, au cours de la conférence de presse animée ce dimanche 6 décembre 2019, la position partisane et partiale de la Conférence épiscopale nationale du Congo(CENCO) dans le processus électoral en RDC. Pour la plate-forme politique dont Joseph Kabila est autorité morale, l’Eglise catholique est instrumentalisée par la Communauté internationale à qui elle a reservé la primeur de ses résultats de l’observation électorale.

Selon l’avocat, il est surprenant de constater que la CENCO n’a communiqué que les résultats de la présidentielle et non ceux des législatives nationales et provinciales. ” Qu’en est-il des autres? Pourquoi deux poids deux mesures?”, s’est-il interrogé.

Pour lui, la CENCO sait que le candidat Martin Fayulu a des difficultés d’atteindre le seuil national imposé par la loi électorale.

Ainsi, le FCC appelle la Communauté internationale à respecter l’ordre normatif et institutionnel de la RDC lequel accorde à la CENI seule l’habilité de proclamer les résultats des élections et à la Cour constitutionnel le droit de régler les contentieux électoraux. ” Nous, au FCC, attendons avec serenité la proclamation de la CENI. Si jamais notre candidat Ramazani Shadary est battu, il se réserve le droit d’utiliser son droit de recours. D’ores et déjà, il appelle les autres candidats à observer la même attitude et de respecter la souveraineté du peuple congolais dont la volonté s’est exprimée à travers des canaux républicains”, a-t-il martelé.

Enfin, Me Kilolo a révélé que le candidat Ramazani Shadary garantit au perdant l’application de la loi portant statut de l’opposition politique. ” Il sera ministre d’Etat avec tous les privilèges dus à son rang.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

1 Comment

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

La députée Solange Masumbuko Nyenyezi aux FARDC:” Recevez mes encouragements et ne baissez pas les bras !”

Published

on

Chers vaillants soldats, en cette journée de la Libération nationale, je m’adresse à vous en ces mots:

Primo, en souvenir des filles et fils patriotes qui sont tombés sous le drapeau national, versant leur sang pour sauver toute la nation, je verse, en effet, mes larmes d’une mère; et toute la République se souvient d’eux.

Secundo, grande est ma joie de constater la dévotion, la bravoure et la détermination avec lesquelles vous portez à coeur cette nation bénie, vous vous battez pour la stabilité et la sécurité du territoire national et défendez les frontières de la RDC notre pays, nonobstant les diverses difficultés rencontrées sur terrain. Ainsi donc, je sèche mes larmes quant à ce.

Tertio, je ne cesse de ménager aucun effort pour booster jusqu’à la fatigue l’autonomisation des dépendantes femmes militaires, policières et et autres dépendants de nos FARDC par les différentes actions posées à travers mon ONG “ADEAC” et ma Fondation “SOMA”.

In fine, recevez mes encouragements et ne baissez pas les bras. Continuez à défendre l’intégrité territoriale nationale. Ainsi, toute la nation vous en sera reconnaissante.

Allez-y Chères FARDC!

Honorable Solange Masumbuko Nyenyezi Amisi
Députée Nationale

Continue Reading

K-WA Advertising