Connect with us

À la Une

Kwilu : le Projet “PASDFF” officiellement lancé 

Published

on

Le Projet d’Appui à la Sécurisation des Droits Forestières et Fonciers a été officiellement lancé ce jeudi 24 Septembre 2020 au Village Kingwaya dans le territoire de Bulungu.

Avec comme objectifs : Assurer la sécurisation et la reconnaissance des droits fonciers et forestiers des communautés locales et peuples autochtones et la réduction de la pauvreté, ce projet concerne 5 provinces dont le Kwilu, Sud Ubangi, Kongo Central, Maï-Ndombe et Kwango pour une durée de deux ans. Il est financé par Tenure Facilities basé à Stockholm, exécuté par le Congolese Ressources Institute, CRI en sigle, une organisation membre du Consortium 5C qui est coordonné par le Centre d’Appui à la Gestion Durable des Forêts Tropicales(CAGDFT).

Selon Jarline KASANDA, Chargée des Programmes au CRI : « dans un premier temps, les communautés locales de Mbanza et Mbonga Kakesa sont les plus concernées étant donné qu’elles subissent des pressions de la multinationale à capital colombien qui s’active dans l’achat des terres rurales dans le secteur de Nko ».

Et d’ajouter : « la question de l’occupation du sol se veut préoccupante dans la mesure où la plupart des terres communautaires sont expropriées et vendues à des tiers, surtout dans ce secteur ».

Dans son mot, Bernadin MWANKIMI NGAPANA, Administrateur du Territoire de Bulungu a affirmé son engagement d’accompagner le Projet qui s’aligne dans l’objectif du gouvernement de la RD. Congo à travers le PNFB2 pour son aboutissement dans le Territoire de Bulungu avant de lancer officiellement les activités.« Ainsi, je lance officiellement le Projet d’Appui à la Sécurisation des Droits Forestiers et Fonciers des Communautés Locales et Peuples Autochtones dans le Territoire de Bulungu… », a-t-il indiqué.

Il sied de signaler que ce Projet s’inscrit dans la vision globale du gouverneur de la province du Kwilu, Willy ITSUNDALA SANG, à travers le troisième pilier du programme d’action de son gouvernement qui stipule : « Relancer la production agro-pastorale, améliorer les voies de communication et protéger l’environnement » avec comme objectif « encourager les initiatives de la foresterie communautaire » pour accompagner les communautés dans la sécurisation de leurs tenures traditionnelles tout les en responsabilisant d’être elles-mêmes les acteurs et bénéficiaires de leurs actions, mais surtout de leurs développements.

Par la même occasion un premier Arrêté octroyant la CFCL de Kingwaya a été officiellement remis aux représentants coutumièrement attitrés de cette communauté qui n’ont pas manqué d’exprimer toute leur gratitude à l’endroit du gouverneur et ont promis d’en faire bon usage.

Notez que juste après cette cérémonie, s’en sont suivies les activités de formation et de sensibilisation des autorités politico-administratives locales sur le processus de la foresterie communautaire.

Mais juste avant, pour s’aligner à l’actualité de l’heure, une sensibilisation de la notabilité de Bulungu dans la lutte contre la Covid19 à travers une caravane motorisée sanctionnée par les mots du Médecin Chef de zone et de l’Administrateur du Territoire a été organisée dans le Chef-lieu du Territoire.

La prochaine étape serait la sensibilisation des communautés locales de Mbonga Kakesa et Mbanza sur la plus value du processus dans leurs milieux.

David MAYELE/ congoprofond.net