Dev Solaire

Connect with us

Actualité

Kwango : le ministre de Pêche et Élevage met en garde le gouverneur Kangulumba

Published

on

Jonathan Wata Bialosuka, ministre de Pêche et Élevage au gouvernement central et autorité morale de l’Alliance pour la Bonne Gouvernance (ABG), semble fâché par l’attitude politique du gouverneur intérimaire du Kwango, Léopold Kangulumba.

Dans un entretien qu’il a eu avec la presse le 19 août dernier à Kenge, Jonathan Wata s’est exprimé sur la gouvernance actuelle de la province du Kwango. Il a notamment émis un point de vue sur la façon dont le gouverneur a.i Léopold Kangulumba mène le jeu à Kenge.

Le ministre dit constater que Léopold Kangulumba gère le Kwango par défi. Pour lui, la province du Kwango n’a pas besoin de discours divisionnistes du genre “Advienne que pourra” (devise de Léopold Kangulumba).

“Nous avons besoin de la stabilité”, s’inquiète Jonathan Wata, qui explique que “la stabilité passe par la voie de concertations”.

Jonathan Wata a fait savoir que les Kwangolais sont des conservateurs de la culture. “Par notre culture, chaque fois qu’il y a un problème, on se concerte, il y a un dialogue…”.

L’autorité morale de l’ABG a surtout fait cet avertissement : “nous voulons que le gouverneur ai dirige dans les limites de son intérim que lui confère le vice-premier ministre de l’Intérieur. Nous ne voulons pas le voir procéder aux mises en place, lever les gens de leur poste et engager d’autres à sa guise”.

“A ce propos, je lui ai tiré les oreilles. Et j’espère qu’il a compris. Mais s’il ne comprend pas, nous prendrons d’autres dispositions parce que nous avons besoin de la paix sociale au Kwango”.

Le ministre Jonathan Wata a fait savoir, en outre, qu’il y a des tensions au Kwango, “à cause des actes qu’il est entrain de prendre”.

 

%d blogueurs aiment cette page :