K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Kongo Central : une centaine d’organisations féminines sollicitent une audience auprès de Fatshi !

Published

on

Dans une correspondance parvenue à CONGOPROFOND.NET, des femmes leaders des mouvements associatifs du Kongo Central demandent de rencontrer le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, afin d’exprimer leurs désidératas. ” Nous sommes convaincues que seule une femme pourra sortir le Kongo Central de l’opprobre qu’il a subi et évitera les conflits qui minent les hommes, lesquels utilisent les jeunes à leur solde”, ont-elles d’entrée de jeu indiqué.

Rappelant que depuis 1962, sur les 33 Gouverneurs qui ont dirigé notre province, une seule a été femme. Il s’agit de Madame Nzuji wa Mbombo qui a laissé des traces indélébiles. ” Et jusqu’à ce jour, la population ne cesse de parler d’elle…”, ont insisté ces femmes réunies au sein de l’organisation dénommée ” Espace Femme Kongo Central “.

A cet effet, elles ont affirmé se mettre à la disposition du le Président de la République pour cette audience qui pourra avoir lieu au jour et à la date de sa convenance.

D’ores et déjà, elles ont précisé que leur délégation sera composée de :

1. Annie Thérèse MBADU, Coordinatrice de la plate-forme Espace Femme Kongo Central,

2. Me Cherine LUZAISU, Présidente de l’Association des Femmes Juristes

Congolaise/K.C,

3. Me Bibiane BAKENTO, Conseillère Juridique de la Congrégation des Femmes qui s’élèvent comme des Mères,

4. Pasteur Adrienne MAYALA, Coordinatrice de l’Organisation pour la

Protection de l’Enfant et de la Femme,

5. Claudine BANANA, Chargée des Programme du Réseau Femme et

Développement du Kongo Central,

6. Fipère LUKEBA, Président du Parlement des Jeunes du Kongo Central

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

À la Une

EPST : La Synergie des Syndicats des enseignants met en garde le SECOPE !

Published

on

La Synergie des Syndicats des enseignants de la République Démocratique du Congo, réunie en Assemblée Générale le samedi 14 mai 2022 à Kinshasa, pour évaluer les promesses du Gouvernement aux enseignants, a lancé une mise en garde à l’endroit du Service de la Paie et du Contrôle des enseignants (SECOPE).

Au cours de la déclaration finale de cette réunion, lue devant la presse, le Secrétaire Général du Synecat, Jean-Bosco Puna, s’est exprimé en ces termes : ” La Synergie met en garde le SECOPE et l’invite à assurer ses prérogatives, conformément à ses missions initiales “.

Par contre, rien n’a été précisé comme grief à l’endroit de ce Service, lors de cette déclaration.

Dans la recherche des informations, la rédaction du CONGOPROFOND.NET est entrée en contact avec des écoles et a constaté que la grande majorité des enseignants mécanisés par le SECOPE, au mois de janvier, n’a pas été payée en avril, comme annoncé par le ministre de l’EPST.

Pour les enseignants affiliés à ces Syndicats, le Gouvernement n’a pas réalisé les promesses faites à Mbuela Lodge à Kisantu, au début du mois de novembre 2021, lors des négociations entre banc syndical des enseignants et le banc gouvernemental.

C’est pourquoi, ajoute Jean-Bosco Puna, : ” Les enseignants demandent au Gouvernement, avant d’envisager la rentrée scolaire prochaine, de suspendre la retraite cavalière, de payer le troisième palier à tous les enseignants de l’EPST et de payer les vrais enseignants N.U “.

Néanmoins, précise-t-il : ” Les enseignants décident de poursuivre les enseignements dans toutes les écoles primaires et secondaires, sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo et attendre la clôture de l’année scolaire 2021-2022, pour des actions bien planifiées à leur profit “.

Rappelons que l’année scolaire en cours a démarré le 04 octobre 2021 sur fonds de grève, au niveau des écoles publiques.

Les enseignants revendiquent l’amélioration de leurs conditions sociales. Les points saillants de ces revendications sont la régularisation de la situation des enseignants dits N.U et le paiement des deuxième et troisième paliers de salaires.

Selon les autorités, 70.023 enseignants Nouvelles Unités viennent d’être payées en avril dernier.

Jules KISEMA KINKATU/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising