Connect with us

À la Une

Koffi défie les “Combattants”: ” Il y aura de l’ambiance le samedi 27 novembre à la Défense U-Arena de Paris !”

Published

on

Alors que la campagne d’intox et de diabolisation menée par Boketshu 1er et ses acolytes s’amplifie sur terrain et surtout dans les réseaux sociaux, l’artiste-musicien Koffi Olomide, toujours serein, rassure son public qu’il y aura bel et bien le concert de sa vie, le samedi 27 novembre à la Défense U-arena de Paris en France.

“Je vous rassure que personne ne peut me dissuader ni m’interdire. Moi, je vais chanter, nous allons danser ! Il y aura de l’ambiance accompagnée d’un très joli spectacle”, a expliqué Koffi Olomide au cours d’une émission télévisée.

Il ajoute : “Mon producteur est déterminé, moi-même également ! Pas d’hésitation ni doute, il y aura fête d’amour ou encore démonstration d’amour vis-à-vis du public et vis-à-vis de moi”.

Rappelons-le, la situation sanitaire de ces derniers mois a contraint la production à prendre la décision de reporter le concert. Ce concert-événement initialement prévu le samedi 13 février 2021 à Paris la Défense Arena était reporté au samedi 27 novembre 2021.

Celui qu’on appelle le “Quadra Koraman” n’a pas digéré le fait qu’on ternisse son image. Il considère que ce concert est celui de sa vie pour le simple fait que cela fait près de 12 ans qu’il s’est séparé de son public de France. “Si nous comparons la dernière fois où j’ai joué et jusqu’aujourd’hui, il y a raison de dire que c’est le concert de ma vie”, a précisé Papa Fololo.

À l’en croire, la particularité de ce concert est unique: ” Il y aura déclaration d’amour parce que j’ai une dette envers mon public”.

Concernant le concert annulé de son collègue musicien Ferré Gola, Koffi Olomide n’a pas aimé. “Je suis désolé pour ce qui est arrivé à Ferré, personne ne peut s’en réjouir. C’est une perte pour la musique congolaise, mais s’il y a des raisons internes évoquées par la salle, on ne peut que s’incliner”.

Le cas de Koffi est différent. Son producteur a l’avis favorable depuis le mois de février, à l’en croire. Il affirme que son concert ne sera pas livré dans une salle mais plutôt dans un stade avec 27 entrées.

S’agissant du grief de sabotage dû à son rapprochement avec le pouvoir, ce dernier très lésé a déclaré qu’on blâme toujours les artistes, alors que tous les autres concepteurs des affiches et banderoles ne sont pas inquiétés.

“Quel est ce musicien qui va dire au président de vendre les intérêts du pays ? Qui va dire de tuer les gens ? Qui va inciter de créer un climat d’instabilité ? Le combat est fondé mais les injures ne font pas partie du combat”, a rétorqué Koffi Olomide.

Pour finir, l’artiste musicien ne craint pas les menaces, il affirme que rien ne lui fera écarter de son objectif et qu’il a connu pire que ça. C’est pourquoi des chansons telles que ” Petit frère ya Yesu”, “Apostolo ya bolingo”, “Dieu voit tout”, ” Droits de l’homme”, … sont des compositions qui ont exprimé sa foi en Dieu.

“Personne n’a le monopole d’aimer le pays plus que les autres. Je demande à mes frères qui me jalousent: qui n’a jamais chanté une de mes chansons ? Ceux qui veulent ma mort, on verra qui vont mourir en avant !”, conclut-il.

Notons que depuis un certains temps, les musiciens congolais du pays ont du mal à se produire en Europe. Les fauteurs de troubles appelés ” Combattants” sont aussi des Congolais farouchement opposés aux concerts de leurs compatriotes sur une terre étrangère pour des raisons politiques non clarifiées. Conséquence : c’est l’image du pays qui est ternie pendant que la précarité gagne les musiciens.

Baby Mosha/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Éliminatoires Mondial Basket : Après sa double victoire sur Kenya et Sénégal, la RDC affronte ce dimanche l’Égypte 

Published

on

Comme lors de la deuxième fenêtre, les Léopards de la RDC ont réédité l’exploit ce samedi 2 juillet en Égypte face aux Sénégalais (72-60), dans un match comptant pour la deuxième journée de la troisième fenêtre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023.

Après avoir gagné leur premier match par forfait contre le Kenya et validé son ticket pour la fenêtre suivante, la RDC aligne donc une deuxième victoire dans cette troisième fenêtre. Elle va croiser l’Égypte, ce dimanche 03 juillet, pour la dernière journée. Une victoire face à l’Egypte fera énormément du bien à la RDC avant la dernière fenêtre car les points des trois premières fenêtres seront reconduits à la dernière.

Pour ce match face au Sénégal, la RDC a maitrisé le premier et le troisième quart-temps. Les hommes du technicien Thomas Drouot ont cédé lors du deuxième quart-temps et ont lutté lors du dernier quart-temps, soit (17-11,10-14, 22-11, 23-24)

Côté statistiques, les Sénégalais ont dominé les Léopards en lancers-francs soit 81% sur 17%. Les Léopards étaient supérieur dans les tirs de 2 points, soit 61% sur 53% côtés Sénégalais. Le Sénégal a gagné 33 rebonds contre 28 pour la RDC, etc.

Au classement l’Égypte et la RDC avec le même nombre des points sont classés premier et deuxième avec chacun 9 points.

Il faut noter que les trois meilleures équipes des Groupes A, B, C et D se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique (Groupes E et F), qui se déroulera lui en août 2022. Les deux meilleures de chacun de deux groupes et la meilleure troisième obtiendront les cinq billets pour aller représenter l’Afrique au tournoi mondial de 2023, coorganisé par l’Indonésie, le Japon et les Philippines.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising