Connect with us

À la Une

Kinshasa : les cabinistes s’organisent

Published

on

L’avènement de la téléphonie mobile a dynamisé le commerce informel et a permis de créer une multitude d’emplois directs et indirects à l’intersection des secteurs informel et formel. Djibril Akimili Apapeti, jeune tenancier d’une cabine téléphonique à Kinshasa, a entrepris de mettre ensemble ses collègues afin de mieux organiser ce secteur générateur des recettes et créateur d’emploi.

Au cours d’un entretien avec CONGOPROFOND.NET, ce jeune entrepreneur montre par exemple comment le positionnement des cabinistes, à la fois vendeurs de crédits et offreurs de services d’appel directs aux coins des rues et des marchés dans les grands quartiers populaires de la ville de Kinshasa, crée une toile de points de service en communication à l’usage de tout un peuple de petits artisans et de commerçants, à l’échelle des passants et des piétons.

Dénommée Association des Cabinistes du Congo(ACC), cette structure se fixe comme objectif d’assainir le secteur et de mettre de l’ordre dans le milieu des cabinistes congolais.
Djibril Akimili croit dur comme fer à la création d’un ordre national dans les jours à venir dans le but de contrôler le secteur, contrôler les entreprises de télécommunications en vue d’harmoniser le coût de la communication ainsi que la fiabilité des services ; protéger les cabinistes congolais contre les tracasseries policières, etc.

Vendeur des unités comme on les appelle à Kinshasa, Djibril Akimili indique qu’une des causes du retard social et de la pauvreté des jeunes congolais est l’idée d’être employé dans la Fonction publique après des longues études, tout en pensant que le travail de vendeurs des unités est un passe-temps ou un coup de main. ” Pourtant parmi nous, il y a des potentialités qui devraient se mettre ensemble pour encadrer et gérer les efforts et les talents de tous ceux qui travaillent dans ce domaine. C’est pourquoi nous, les vendeurs des unités conscients de cet état, nous nous lançons à créer cette association des cabinistes du Congo ACC en sigle. Elle est apolitique et sans but lucratif”, a-t-il martelé.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET