Connect with us

Actualité

King Kester Emeneya : 6 ans déjà dans l’au-delà et toujours vivant à travers ses œuvres

Published

on

C’était le 13 février 2014 que le chanteur congolais Jean Mubiala Emeneya dit “King Kester” a quitté la terre des hommes, après une longue maladie.

Six ans après, les Congolais se souviennent encore de ce grand artiste qui a révolutionné la musique congolaise, pour avoir été le premier à faire usage du Synthétiseur dans une chanson.

Très célèbre grâce à son riche répertoire, Emeneya était un perfectionniste hors norme. Des concerts live livrés en République démocratique du Congo et dans de grandes salles mythiques européennes et américaines en sont quelques exemples éloquents.

Parmi ses titres phares, on peut citer Nzinzi, Mukusa, Lusala, Kimpiatu, My Baby, Ngabelo, Noni, Comme la Rue, Ngonda, …

Amusant, courtois, Kester était parfois incompris par ses amis musiciens, au point de se créer des “ennemis” dans sa génération.

Chanteur, compositeur, auteur, arrangeur, sapeur, créateur, Kester était un artiste quasi complet. Il a créé le “Langila”, dérivé du Lingala, que quelques Kinois ont adopté. Ils parlent, s’habillent, marchent, se coiffent et chantent comme lui.

Il est l’unique de sa génération à avoir beaucoup de surnoms:
-Le Bachelier
-Le Pétrolier
-Le Grand Kisimbi
-Le Grand Nkukuta
-King Kester
-Djo Kes
-Nkwa Mambu
-Kwangolo Zonso
-Atari Wambi
-Evala Malakoze
-Murakoze
-Ya Mukolo
-Muntu A Zamani…

Le 13 février 2020, quelques artistes congolais se sont rendus à la Nécropole entre Terre et Ciel pour lui rendre visite dans sa dernière demeure, accompagnés de quelques membres de sa famille biologique.

LM/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :