Connect with us

À la Une

Kasaï Central : des responsables de la zone de santé de Lubondaye accusés de détournement des médicaments de la population

Published

on

De sources proches de Cimbulu et sur la voix des ondes de deux radios locales de cette même ville renseignent le démantèlement d’un réseau de vol et de détournement des médicaments grâce à la vigilance de la police et de la population. Quatre kits remplis de médicaments ont été attrapés la nuit. Ils étaient envoyés par le médecin chef de la zone de santé en fuite, le superviseur et son petit frère de sa tribu amené depuis quelques temps comme infirmier de Lubondaye.

Visiblement les produits destinés aux soins des malades étaient écoulés sur le marché local de Cimbulu et à Mbujimayi.

À en croire des sources locales, le trio n’en est pas à son premier coup dans cette sale besogne. Mais cette fois-ci alertée, la population de Cimbulu n’a pas croisé les bras.

Pris en flagrant délit et amenés depuis Lubondaye par la police, les malfaiteurs ont été amenés au cachot de Cimbulu pour être entendu sur leurs méfaits indéniables, en attendant d’être transférés au parquet de Kananga malgré les tentatives et les intimidations pour les libérer dans la nature. Entretemps le mal est déjà consommé.

Mais il faut remonter plus loin pour comprendre la racine du mal qui ronge la province et la Zone de santé de Lubondaye en l’occurrence : les nominations fantaisistes faites par le numéro un de la province sans règle élémentaire de l’administration d’un Etat de droit. Un peu partout au niveau des zones de santé, des sous-divisions, des régies financières et fiscales, des mairies et territoires ou même secteurs, accuse-t-on, il a démis arbitrairement beaucoup de gens pour placer ses fidèles acolytes afin de s’implanter politiquement partout. Le cas des trois responsables de la Zone de Santé de Lubondaye en est un exemple saillant.

En effet, bombardés sans compétence, ils ont plus brillé par leur méthode de terroriser la population et de plaire à celui qui les a nommés. Le Superviseur de la Zone de Santé amené à Lubondaye son propre petit frère de sa tribu pour s’adonner au vol des médicaments de la population, convaincus d’être des intouchables grâce à leurs parapluies au plus haut sommet de la province. Là est la racine de tous les problèmes dont souffre aujourd’hui la population du Kasaï et en particulier celle de la Zone de Santé de Lubondaye.

Malgré les intimidations venues d’en haut pour libérer les malfaiteurs et falsifier leurs dossiers la population locale ne cède pas pour réclamer justice selon la nouvelle vision du chef de l’Etat pour un Etat de droit partout dans notre pays

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :