Connect with us

À la Une

Kibali : 191.612 onces d’or produits au cours du 1er trimestre de 2021, bon départ !

Published

on

La mine de Kibali, exploitée par Barrick Gold en RDC, a produit 191 612 onces d’or1 au cours du premier trimestre de 2021, ce qui lui permet de respecter les prévisions et d’atteindre son objectif pour toute l’année, a déclaré Mark Bristow, Président directeur général de Barrick, lors d’un point de presse organisé le lundi 19 avril dernier à hôtel Memling de Kinshasa.

L’exploitation de la mine souterraine a de nouveau été le moteur de la production, et les améliorations continues de l’alimentation et des taux de récupération de l’usine ont également contribué au rendement de Kibali qui est conforme aux prévisions. Les projets visant des améliorations diverses réalisés au cours du trimestre, y compris une mise à niveau de l’infrastructure de hissage, devraient encore améliorer ses performances.

Au cours de ce trimestre, les coûts de production d’électricité ont été avantageux grâce au niveau élevé des eaux des rivières alimentant les trois centrales hydroélectriques de la mine, lui fournissant la majeure partie de ses besoins en énergie. Le réseau électrique a récemment été amélioré par l’installation d’un système de support de batterie de 9MW.

Ce nouveau système diminuera également le besoin d’une alimentation de secours au diesel, conformément à la stratégie de la mine visant à réduire son empreinte carbone.

Le strict respect des protocoles de prévention contre la Covid-19 a largement protégé la mine de l’impact de la deuxième vague de la pandémie.

Quant aux perspectives d’avenir, Kibali a sécurisé d’autres opportunités d’exploitation à ciel ouvert afin d’équilibrer sa mine souterraine, continuer à remplacer les réserves et ajouter de la flexibilité à l’exploitation pour soutenir son solide plan décennal.

Kibali a maintenu son investissement dans le développement communautaire, entre autres, en faisant avancer les travaux de bétonnage d’un tronçon de 1,5 km de route construite à Durba par Kibali. La fourniture de sources d’eau potable supplémentaires aux villages environnants a également été étendue. Au cours de ce premier trimestre, la mine a lancé une campagne innovante pour stimuler l’économie de Durba en distribuant des bons d’achat locaux aux employés.

Bristow a déclaré que Kibali continuait à soutenir le Parc national de la Garamba en RDC, l’un des plus anciens d’Afrique et un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, et qu’il n’y avait pas eu un seul cas de braconnage d’éléphants en 2020. Le programme de soutien comprend des colliers de repérage pour les éléphants, du carburant pour les avions de repérage et des améliorations des infrastructures. Un plan visant à réintroduire le rhinocéros blanc et l’élan géant dans le parc est la prochaine grande entreprise.

« Nous sommes impatients de travailler en étroite collaboration avec Son Excellence Monsieur le Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi et son nouveau gouvernement de coalition afin de renforcer davantage notre partenariat avec la RDC et de résoudre certaines questions en suspens concernant le Code minier et le rapatriement de l’argent, » a déclaré Bristow. Depuis que le développement de Kibali a commencé en 2010, il a contribué à hauteur de $3.5 milliards à l’économie de la RDC.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

PPC Barnet RDC dément la rumeur de rachat par une autre cimenterie congolaise

Published

on

PPC Barnet souhaite apporter un démenti fort et clair aux rumeurs de marché qui circulent concernant un éventuel rachat de l’entreprise par Nyumba ya AKIBA/ marque CIMKO.

PPC Barnet procède à cette mise au point sans équivoque et qui doit ne laisser la place à aucun doute : Il n’existe aucune discussion avec d’autres entités. De plus, un changement dans la structure de propriété de PPC Barnet n’est pas à l’ordre du jour.

La stratégie de développement de PPC Barnet en RDC, au lendemain de la publication de résultats positif, reste inchangée. Ainsi, PPC Barnet RDC souhaite rassurer ses clients, partenaires et collaborateurs et assume son ambition d’être leader des matériaux de construction dans le pays, depuis le commencement de sa production en 2017.

La direction générale de PPC Barnet et son conseil d’administration, ainsi que ses actionnaires congolais démentent formellement cette rumeur, qui ne sert qu’à déstabiliser le marché de la construction.

PPCB continuera sa production, il n’existe aucun risque de rupture de stock. PPC Barnet affiche des résultats positifs et encourageants sur le premier semestre 2022 et continuera d’acheminer son ciment dans l’ensemble des régions du pays, au plus près de la demande, afin de contribuer au développement économique national.

PPC BARNET est une usine intégrée de production de ciment, disposant d’un outil de production de dernière génération avec une capacité de 1,2 million de tonnes de ciment par an. L’entreprise représente un investissement de 300 millions de dollars et produit du ciment de qualité supérieure sous la marque Surecem (32.5) et le Surcast (42.5). Il emploie 179 salariés avec quatre bureaux commerciaux à Mbuji Mayi, Kisangani, Mbandaka et Gemena et des représentations à travers ses revendeurs. PPC BARNET est au cœur du développement des infrastructures en RDC et rend le ciment accessible à un prix abordable sur le territoire national.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising