Connect with us

Actualité

Kasumbalesa : les services de sécurité accusés de contrebande !

Published

on

La contrebande est loin de prendre fin à Kasumbalesa dans le Haut Katanga. Après le démantèlement de la base Bilanga de l’UDPS, une autre voie est ouverte du côté “Sous-station”.
Des sources sur place accusent les services de sécurité locales, avec à sa tête la police de frontière.

Sur place à la “Sous-station”, un bureau des contrebandiers est ouvert. Les grands produits sortant par cette voie sont le ciment, la farine de froment, et d’autres articles avec la bénédiction de la police. Ce qui fait perdre à l’État congolais des colossales sommes d’argent.


Dans la nuit de ce samedi, des individus étiquetés ” Combattants de l’UDPS” affirment avoir saisi deux gros camions sortant par la nouvelle voie illégale “Sous station”.

D’après le fédéral de l’UDPS Kasumbalesa, Gabriel TSHIMANGA, la saisie des camions contenant des articles qui coûtent énormément chers est la résultante des efforts consentis pour soutenir les services de l’État à la réalisation des recettes. ” Nous avons fait voir aux autorités que ce n’est pas l’UDPS qui est à la base de la contrebande. Ces deux camions contiennent des articles qui peuvent être déclarés même à 15000$, 20000$ à la douane ! Nous acheminons ces camions à whisky à la DGDA. Nous avons déjoué toute tentative de corruption. Dès ce lundi, nous serons sur terrain pour en finir avec les contrebandiers”, souligne Gabriel TSHIMANGA, président fédéral de l’UDPS.

Entre-temps, la contrebande s’opère bien du côté sous station 1, 2, sous l’œil impuissant des autorités locales.

JOSEPH MALABA/congoprofond.net