K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Kasumbalesa : Isaac Tshiswaka et ses adeptes de la ” Base Bilanga” de nouveau dans le viseur de la Justice !

Published

on

La libération provisoire de Tshiswaka Isaac, leader de la ” Base Bilanga”, est désormais menacée ! L’homme fort de cette organisation a repris, avec sa bande, des actes de vandalisme et la destruction méchante à Kasumbalesa. Un comportement qui plonge la ville dans une insécurité sans nom.

Sans aucune autorisation ni mandat, le prénommé se permet de poser des actes au nom de l’Udps à Kasumbalesa. Pire, Isaac Tshiswaka va en guerre contre la Fédération de l’Union pour la démocratie et le progrès social de Kasumbalesa. La semaine en cours était très agitée en évènements tristes au siège du parti au pouvoir.

A en croire des sources proches du parti, des attaques punitives ont été organisée au siège de la fédération par des partisans de la Base Bilanga suite à la radiation du président ai de l’UDPS, Jean Marc Kabund. Pour les détracteurs du président Tshimanga, fédéral de ce part, toutes les décisions prises par Kabund devraient aussi tomber. Dans leur élan de colère, ces “Combattants” ont saccagé et pillé le siège de la fédération de l’Udps. Dans la même semaine, suite à un affrontement au marché Kabulo, ceux-ci ont détruit la permanence de cette cellule. D’autres cellules de l’Udps ont été mises à sac. Bilan: 5 blessés.

Face à cette situation, les autorités ont vigoureusement réagi ce vendredi 11 février en assiégeant le quartier général de Tshiswaka. L’homme et ses adeptes en fuite sont recherchés.

Joint au téléphone une source sécuritaire qui a requis l’anonymat confirme l’information et précise que la justice est à la recherche de la bande de Tshiswaka pour les actes de vandalisme. « Nous avons reçu, monsieur le journaliste, l’ordre de la hiérarchie de traquer encore Tshiswaka et sa bande pour plusieurs faits infractionnels.  il a été libéré provisoirement par les autorités avec interdiction des actes qu’il pose aujourd’hui. Nous déplorons encore la destruction méchante qui constitue une infraction. L’image du parti cher au chef de l’Etat doit être sauvée. Il sera bientôt arrêté et réduit au néant », déclare cette source sécuritaire.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

À la Une

RDC : Déjà en ordre de bataille, le MCU Civuila Ilunga pose une condition pour soutenir Fatshi en 2023 !

Published

on

Ouverts le samedi 14 mai, les États-généraux du Mouvement des Congolais Unis (MCU) se poursuivent ce lundi 16 mai 2022 à Kinshasa. Y prennent part, les cadres inter-federeaux, fédéraux et nationaux de cette formation politique membre de l’Union Sacrée.

À l’ouverture de ces assises Jean-Paul Civuila Ilunga a invité les participants de son parti à abattre un travail de fond, en mettant un accent particulier sur les élections générales prévues en 2023. Pour le numéro 1 du MCU, ces assises seront porteuses d’une vision claire sur le processus électoral de 2023 et annonceront un programme ambitieux de ce parti pour les élections à venir.

S’agissant du candidat à la présidence de 2023, Jean-Paul Civuila pose une condition pour soutenir l’actuel président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, à l’élection présidentielle de 2023. Pour lui, le MCU soutiendra la candidature de Félix Antoine Tshisekedi à la seule condition qu’il soit ” Indépendant”. ” S’il est candidat de l’UDPS, le MCU présentera son propre candidat !”, a-t-il souligné.

Concernant l’actualité politique nationale, le patron du MCU est revenu sur le bilan du premier ministre SAMA LUKONDE. Tout en le jugeant négatif, il a demandé haut et fort sa démission et celle de son gouvernement.

Fidèle à son cheval de bataille, Jean-Paul Civuila a réiteré son appel au président Tshisekedi, lui demandant de se débarrasser de ses amis dans son entourage. ” Je voudrais revenir sur une situation avant de passer à un autre point. Ce pays ne peut être dirigé, si le président ne nous écoute pas. Nous avons parlé du Premier ministre, nous avons parlé de l’entourage du président…”, souligne-t-il.

A travers ces États généraux, convient-il de souligner, le MCU se met en ordre de bataille et démontre sa détermination de participer aux élections 2023 avec sérénité pour une victoire.

Notons que ces assises prendront fin ce mardi 17 mai à Kinshasa.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising