Connect with us

À la Une

Kasaï : le CICR ferme ses portes !

Published

on

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) quitte officiellement, ce 30 juin 2021, la région du Kasaï, au centre de la République Démocratique du Congo (RDC), a-t-on fait savoir dans un communiqué parvenu à CONGOPROFOND.NET ce mardi 29 juin 2021.

Quatre ans après avoir lancé des activités pour assister des communautés victimes de violences qui avaient éclatées dans cette partie du pays, le CICR note une amélioration de la situation humanitaire et se retire pour se consacrer aux zones les plus affectées par les conflits armés (Ituri, Nord Kivu …).

« Nous travaillons souvent dans l’urgence et nous pensons que cette étape est, heureusement, derrière nous », explique Grégory Brissonneau, Chef de la Sous-Délégation du CICR à Kananga, capitale de la province du Kasaï-Central. « Il est à présent important que les organisations spécialisées dans les questions de développement puissent se pencher sur l’Espace Kasaï ».

Depuis juillet 2017, le CICR, en collaboration avec la Croix-Rouge de la RDC, s’est notamment employé à répondre aux besoins des populations affectées par le conflit en se focalisant sur les plus vulnérables, les populations déplacées ou les personnes retournées.

Il a organisé en leur faveur des distributions de cash ou de nourriture, d’articles de ménage et d’intrants agricoles. Une des principales missions du CICR pendant ces 4 années a aussi été de réunir des enfants séparés de leur famille par le conflit. Il a également assisté les personnes privées de liberté dans les prisons de Tshikapa et Kananga et fourni une aide d’urgence aux congolais expulsés d’Angola. Dans sa mission de protection de la population civile le CICR a, entre autres, essayé de prévenir les violences sexuelles en organisant des sessions de sensibilisation au Droit International Humanitaire et Droit International des Droits de l’Homme auprès des porteurs d’armes déployés dans le Kasaï.

Le CICR continuera à suivre de près la situation humanitaire dans cette région à travers la Croix-Rouge de la RDC qu’elle soutient dans le cadre du partenariat qui les lie au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Léandre Miema : Le nouveau DG à la tête de la Francophonie RD Congo pour bousculer les conventions

Published

on

Léandre Miema, le nouveau Délégué Général de la Francophonie en RDC, incarne la nouvelle génération de leaders déterminés à faire entendre la voix de leur pays sur la scène internationale. Avec un parcours atypique et des qualités indéniables, il se positionne comme un acteur clé pour relever les défis colossaux auxquels la RDC est confrontée.

Son parcours honorable et ses qualités exceptionnelles sont autant d’atouts dans ses nouvelles fonctions. Jeune mais talentueux, Léandre Miema se distingue par son patriotisme, sa foi inébranlable, son acharnement au travail et son professionnalisme exemplaire. Issu de l’École Nationale d’Administration en RDC et de l’ENA en France, il allie une solide formation d’ingénieur à une expertise en gouvernance publique.

Expert-conseil en numérique, il est fondateur du Kassiterit’s club et du start-up Technosoft.

Sa détermination et son engagement en font un leader résolu à défendre les intérêts de son pays. Les défis à relever et les objectifs à atteindre sont certes énormes mais pas insurmontables pour ce travailler acharné. En tant que DG de la Francophonie RDC, Léandre Miema a pour mission de redonner à son pays une place prépondérante sur la scène internationale.

Son dynamisme et sa volonté de faire bouger les lignes sont des atouts majeurs pour assurer la représentativité de la RDC dans les instances internationales. Malgré l’occupation et les agressions que subit la RDC depuis des décennies, il s’engage à porter haut et fort la voix de son pays.

Léandre Miema incarne l’espoir d’une nouvelle ère pour la RDC, où la jeunesse et l’audace se conjuguent pour relever les défis du présent et de l’avenir. Son parcours et ses qualités font de lui un leader iconoclaste, prêt à défier les conventions pour faire avancer son pays sur la voie de la prospérité et de la reconnaissance internationale.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain/Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte