Connect with us

Actualité

Kasaï : Guy Mafuta construit le bâtiment administratif moderne à Bapende

Published

on

 

30 juin 2022, la population de Tshikapa dans la Kasaï, en particulière celle du Secteur de Bapende a été doté d’un bâtiment administratif moderne par leur digne fils, le député national Guy Mafuta Kabongo.

Pour permettre à sa base de pouvoir acquérir ce nouveau bâtiment moderne inauguré le jour commémoratif de l’Indépendance, Guy Mafuta avait renoncé à 4 mois d’émoluments pour sa construction et permettre aux différents chefs coutumiers d’être dans les meilleurs conditions possibles au moment du travail.

Plus de 400 chefs coutumiers étaient à cette manifestation où l’élu de Tshikapa a rappelé dans son allocution que le développement commence par la base, en se référant aux propos du président de la République lors de sa dernière adresse à la nation devant le Parlement réuni en congrès.

“Lors de sa dernière adresse à la nation, le chef de l’État a réaffirmé que le développement commence par la base. Nous ne sommes pas contents lorsque nos entités ne reçoivent pas le financement du pouvoir central. Je n’ai pas supporté qu’un utilisateur de l’État, et de surcroît un chef coutumier de chez moi, fréquente un bureau vétuste, le chef de secteur reçoit ses visiteurs sous l’arbre parce que le bureau vétuste devait s’écrouler à tout moment. Et pour tirer une copie d’un document, il doit faire un trajet de 75 Km, raison pour laquelle j’ai sacrifié mes émoluments de 4 mois pour construire ce bâtiment”, a-t-il déclaré.

Ordinateur, Imprimante, symbole de l’autorité de l’État ont été remis au chef coutumier, attestant ainsi que ce bâtiment appartient désormais à l’État congolais.

Il faut noter que depuis l’époque coloniale, c’est pour la première fois que ce coin du pays soit doté d’un bâtiment moderne et équipé.

“C’est la première fois dans la ville comme dans la province du Kasaï qu’un élu construise pour l’État. Nous gardons un grand souvenir. Je remercie l’honorable Guy Mafuta pour nous avoir doté de ce joli bâtiment qui fait non seulement la beauté du secteur de Bapende, mais de la province du Kasaï”, a déclaré l’administrateur de territoire de Tshikapa, Jean Paul Kuzo.

Le député national Guy Mafuta ne compte pas s’arrêter là, il a promis de construire sur fonds propre des hôpitaux modernes et un bureau à Kitangwa pour les chefs coutumiers. Et ces derniers lui ont promis un soutien indéfectible durant son mandat et comptent lui ajouter un autre.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

Actualité

Kinshasa: 4 ème édition de Kin Start-up, la fondation Hanns Seidel révèle la nouveauté

Published

on

By

 

C’est ce mardi 16 août 2022 lors d’une conférence de presse que Kinshasa-starup a révélé les modalités pour la 4 ème édition, et précisé de la continuité de l’appel à candidature lancé depuis le mois de juin passé.

La chargée des partenaires, Nathalia Lopocho a montré les avantages de cette fondation pour une bonne gouvernance. 3 intervenants dont Paul Martin Mutamba membre du jury et accélérateur de développement, coach D. Muller de la diaspora et Félix Mangangu coordonnateur de Ishango startups center ont animé ces échanges avec la presse.

Il y aura une présélection dans 5 provinces, y compris la diaspora européenne et brazzavilloise.

Pour les organisateurs, la particularité de cette nouvelle édition est que les entrepreneurs auront une cagnotte. Lors des précédentes éditions, le concours n’a pas remis l’argent aux entrepreneurs mais les a appris à lever les fonds.

Les gagnants de cette édition qui pointe à l’horizon auront, 5000$ pour le premier, 3000$ pour le deuxième et 2000$ pour le troisième.

Elie Mbeki, la lauréate du concours Kin-startups 3 ème édition a témoigné qu’aujourd’hui elle est chef d’entreprise. Elle a appris à structurer ses idées et défendre ses projets grâce à kin startups.

Il faut préciser que cet appel concerne les jeunes de 18 à 40 ans. Commencé en date du 22 juin, il prendra fin le 30 août .

Notons que Kin startups sera une télé réalité de la fondation Hanns Seidel avec 12 épisodes et sera diffusée par plus de 13 chaînes de télévision.

Astride Ntumba (Stagiaire IFASIC) & Benjamin Kapajika/ Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising