mbet

Connect with us

À la Une

Kasaï/Covid-19 : le 1er cas testé positif à Tshikapa exige un deuxième test de l’INRB

Published

on

Richard Musasa, le tout premier cas déclaré positif au coronavirus dans la province du Kasaï, rejette avec la dernière énergie le résultat lui présenté l’issue d’un test effectué par l’INRB.
Refusant même d’être interné dans le centre d’isolement, Richard Musasa exige un deuxième test de l’INRB.

“Je suis loin de ces résultats publiés sans vérité. Je suis revenu à Tshikapa le 03 juillet, les échantillons ont été prélevés le 09 et les résultats sont publiés le 22 juillet par l’INRB, soit trois semaines après. Pendant ce temps, je n’ai jamais senti la fièvre et je n’ai jamais eu un problème respiratoire ni présenté des symptômes de cette maladie. Je demande au gouvernement provincial de me ramener à Kinshasa pour le deuxième test de Coronavirus”, a-t-il déclaré.

Depuis ce mardi 28 juillet 2020, Richard Musasa est ramené à Kinshasa accompagné du docteur Léon Ngasila, chargé de surveillance des épidémies au Kasaï.

Selon le gouverneur Dieudonné Pieme, president du comité provincial de riposte contre le Coronavirus, ce patient est acheminé à Kinshasa avec son consentement. ” Il n’a pas voulu être isolé. Il préfère se réexaminer à l’INRB. Mais ce qu’il faut retenir, le cas est déclaré positif, l’équipe provinciale envisage d’entamer une série de détection dans sa famille et son environnement, pour s’enquérir de la situation sanitaire de toute personne contactée par Richard Musasa
“, a conclu le gouverneur Pieme.

Il sied de noter que le résultat publié de ce premier cas au Kasaï, depuis le 22 juillet dernier, est au centre d’une vive polémique au sein de l’opinion locale.

Clementus Lusamba Lua Mbombo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Mbandaka : Les Kimbanguistes ont commémoré le 106 ème anniversaire de Dialungana Kiangani

Published

on

L’église Kimbanguiste/section de la ville de Mbandaka, dans la province de l’Equateur, a bel et bien célébré ce mercredi 25 mai, sa fête de nativité ( Noël). Un évènement coïncidant avec le 106ème anniversaire de Son Eminence Dialungana Kiangani, ancien leader spirituel de cette église. La cérémonie s’est déroulée à la paroisse mère sise avenue Itela à Mbandaka 2, commune de Wangata, où toutes les paroisses environnantes s’étaient réunies pour communier ensemble.

Tout a commencé, d’abord, par un défilé de plus de 3 Km des croyants, parti de l’hôtel de ville jusqu’au siège de l’église. Ces derniers ont marché avec des chants de cantiques, chemin faisant, montrant au grand public leurs sentiments de joie.

Se confiant à CONGOPROFOND.NET, Benjamin Mokoko Nkonga, pasteur provincial a.i, a fait savoir que la seconde venue du Messi a eu déjà lieu et son nom c’est Dialungani Kiangani qu’aujourd’hui tous les Kimbanguistes à travers le monde commémore son jour. Il a appuyé ses arguments par les Saintes écritures de la Bible dans Esaï 53:3, Daniel 7:14 et Apocalypse 3:12.

Par ailleurs, Benjamin Mokoko a expliqué que la date d’aujourd’hui coïncide avec celle que toute la communauté Kimbanguiste avait décidé de célébrer comme étant le véritable jour de naissance de Jésus-Christ en l’an 2000, soit présentement 22 ans, après des longues études scientifiques et spirituelles faites par des chrétiens Kimbanguistes par rapport aux calendriers romain et Juif.

Enfin, celui-ci a profité de cette occasion pour inviter tous les Équatoriens à l’unité et à l’amour fraternel. “C’est dans cela qu’on peut espérer à l’épanouissement de tous !”, a-t-il conclu.

Eric Liyenge/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising