Connect with us

Actualité

Journée Internationale de la Jeunesse/Sud-Kivu: Karibu Jeunesse Nouvelle note la violation de 4 piliers de la résolution 2250

Published

on

 

L’humanité a célébré ce jeudi 12 août 2021 la journée mondiale de la Jeunesse sous le thème : “transformer les systèmes alimentaires”.

Une occasion pour plusieurs organisations de rappeler aux gouvernants l’application de la résolution 2250 des Nations-Unies en faveur des Jeunes.

” A cette occasion, l’association Karibu Jeunesse Nouvelle constate avec amertume l’absence totale de mise en œuvre de la résolution 2250 portant sur les jeunes, la paix et la sécurité. KJN asbl dénonce la violation flagrante des 4 piliers de cette résolution par les gouvernants du monde et surtout de la RDC. Ces piliers sont notamment la participation, la prévention, la protection et les partenariats.
En ce moment où le monde fait face à la pandémie à Covid 19, les dirigeants du monde se limitent à produire un plus grand volume d’aliments sains pour garantir le bien-être de l’homme alors qu’il y a plein des défis cruciaux qui doivent également être relevés et qui sont énoncés notamment dans le Programme 2030 “, dit le communiqué de KJN.

Pour cette organisation qui encadre les jeunes, les gouvernants devraient s’atteler à plusieurs priorités notamment la réduction de la pauvreté.

” C’est la réduction de la pauvreté, l’inclusion sociale, les soins de santé, la conservation de la biodiversité et l’atténuation du changement climatique. Karibu Jeunesse Nouvelle pense qu’il est plutôt nécessaire et urgent de mettre en place des mécanismes de soutien inclusifs qui permettent aux jeunes de continuer à intensifier leurs efforts, collectivement et individuellement, pour restaurer la planète et protéger la vie, tout en intégrant la biodiversité dans la transformation des systèmes alimentaires”, ajoute t-il.

Face à ce qu’il qualifie de l’abandon de la jeunesse, la campagne dénommée ‘’jeunes, paix et sécurité” a été lancée au Sud-Kivu avec comme mission de sensibilisation et de vulgarisation de la résolution 2250 dans la province du Sud-Kivu mais aussi d’analyser le degré de connaissance et de la mise en œuvre de la résolution 2250 dans la province du Sud-Kivu depuis son adoption en 2015 par le conseil de sécurité des Nations Unies pour en dégager les défis, les blocages et les opportunités.

Shukuru Ntwali/CONGOPROFOND.NET