Connect with us

Provinces

Ituri : La MONUSCO dote 5 radios communautaires de kits d’alimentation solaires

Published

on

La MONUSCO a doté, officiellement ce jeudi 16 juin, 5 radios de la ville de Bunia des panneaux solaires et batteries capables de supporter la charge de consommation électrique de chacune des maisons de presse concernée afin de les rendre autonome en énergie.

Exécuté par l’asbl Forum des recherche et d’actions politiques économiques et sociales pour la paix et la démocratie, engagé avec l’appui du bureau de l’information publique de la MONUSCO, ce projet a pour vision de «favoriser l’émergence d’une classe des journalistes professionnels, bien formés et bien équipés pour un meilleur traitement et diffusion de l’information; contribuer au pluralisme, au libre accès à l’information ainsi qu’à l’éveil et au développement des populations».

Parmi les bénéficiaires l’on note, la Radio Fides, Lobiko, Mont Bleu, Peace FM et la Radio Merveille.

Josiat Obat, le chef du bureau de la MONUSCO en Ituri, motive ce geste par «le soucis de voir la population accéder aux informations en temps réel, et cela jour comme nuit», la radio étant un facteur important de la cohésion sociale, cohabitation pacifique, etc.

Le comité provincial de l’Union nationale de la presse du Congo comme les radios bénéficiaires ont manqué de mot pour exprimer leur sentiment de satisfaction.

Néanmoins, ils veulent voir ce projet s’étendre à d’autres radios dont celles de l’intérieur de la province de l’Ituri.

Les relations sont au bon fixe entre la presse et la MONUSCO en Ituri qui ne cesse de poser des gestes de soutien à l’endroit des journalistes comme des radios.

Vérité Johnson/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

Actualité

Kongo Central : Vers l’électrification de Luozi !

Published

on

Dans son avis d’appel d’offre n°001/SNEL/DG/DEQ/DGR/CPM/2022/MT datant du 27 juillet dernier, la direction générale de la Société Nationale d’Electricité (SNEL SA) recrute des partenaires avec lesquels seront conclus des contrats spécifiques pour la réalisation des travaux d’électrification de la ville de Luozi et ses environs. Les travaux à réaliser par le soumissionnaire qui va arracher le marché vont comporter notamment la construction d’un poste de 70 à 30 MVA d’une grande capacité à Luozi et les travaux au poste Haute Tension de Kwilu, route Matadi, la construction d’une ligne mixte de 70 à 30 KV de Kwilu à Luozi et le développement d’un réseau de distribution à Luozi.

Avec sa superficie évaluée à plus de 5 kilomètres carrés, la légendaire ville du crocodile, plus vieille que la capitale Kinshasa, selon l’histoire, va être éclairée bientôt. ”Plusieurs projets du genre ont déjà été initiés par l’église la mieux implantée dans le territoire de Luozi, la 23ᵉ Communauté évangélique du Congo, CEC avec des études approfondies, mais sans succès”, confie un habitant. Et, d’ajouter : ‘‘Pas plus tard qu’hier, le Chef de l’État, Félix Antoine TSHISEKEDI, à travers le fameux programme de 100 jours, avait instruit le décaissement de plus trois millions de dollars pour l’électrification de la commune rurale de Luozi. La SODEMA, Solidarité de Manianga, la mégastructure de développement au sein de laquelle se trouve l’élite ressortissante de Luozi qui devait suivre l’aboutissement heureux du projet pensé par le numéro 1 des Congolais, s’est disqualifiée et réduite à néant. L’on se demande, à ce jour, la voie qu’a suivi la somme décaissée ou non par la présidence de République’‘, conclut-il.

Selon une autre source, hier encore,” c’est Éco-énergie, une firme française qui s’est rendue à Luozi pour des études de faisabilité du projet d’électrification de Luozi. Des ingénieurs ressortissants de territoire de Zamenga ont été associés à ces études ; la suite, c’est une lettre morte”.

La commune rurale de Luozi et ses environs ont grandement besoin du courant électrique pour plusieurs raisons. Les plus importantes, se sont la production à grande échelle de la chaux, l’industrialisation de la pêche et de l’élevage, l’exploitation des eaux du fleuve et la création des petites industries de transformation des produits agricoles et forestiers.

Le projet d’électrification de Luozi est donc attendu à bras ouverts par les natifs du terroir, parce qu’il contribuera à la création d’emplois du coup à la croissance économie et réduira sans doute à l’exode rural.

Justin DIASILUA K./CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising