Connect with us

Actualité

Insécurité sur le lac Édouard : les jeunes ressortissants de Vitshumbi en sit-in devant le gouvernorat

Published

on

Regroupés au sein de l’Union des Jeunes pour le Développement et la Défense des Droits Humains (UJDH), les jeunes ressortissants de Vitshumbi, en territoire de Rutshuru, ont été en sit-in devant le bureau du gouverneur de province ce jeudi 25 juin Goma. C’est pour dénoncer la persistance de l’insécurité sur le lac Edouard causée par les Maï-Maï.
Cette situation d’insécurité ne facilite pas les activités de pêche dans cette pêcherie, ont-ils dit.

Portant des calicots sur lesquels, on pouvait lire : « Non à l’insécurité sur le lac Edouard causée par les inciviques Maï-Maï basés à Chanika Kakindo ». « Oui à la protection du lac Edouard et son écosystème aquatique pour une exploitation rationnelle ».

« Il y a les pêcheurs qui sont en train d’être torturés par les Maï-Maï en le faisant payer des sommes importantes. Chaque semaine, on paie 10.000 à 11.000 FC et on se demande quel est l’apport de l’Etat pour que ces Maï-Maï quitte le lac Edouard », s’est plaint Samuel Mumbere Kalyamuhuma, l’un d’eux en demandant au gouverneur de province de prendre au sérieux cette question pour arriver à sécuriser le lac Edouard et ainsi permettre aux pêcheurs d’exercer leurs activités sans inquiétude.

Ces manifestants qui ont adressé une lettre au Chef de l’exécutif provincial tenaient à ce que celui-ci les reçoivent. Leur lettre a été réceptionnée par le conseiller en matières politiques du gouverneur, Tseka Tsekanabo qui a indiqué qu’elle sera remise à qui de droit.

Insatisfaits, ces jeunes ont fait savoir qu’ils voulaient un face à face avec l’autorité provinciale pour bien parler de cette question. C’est ainsi qu’ils ont promis organiser des manifestations similaires dans les prochains jours si cette problématique de l’insécurité sur le Edouard ne trouve pas de solution.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Actualité

UNAFEC : Umba Lungange Ladislas succède à Gabriel Kyungu wa Kumwanza !

Published

on

Fin d’intérim à l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), parti cher au feu Gabriel Kyungu wa Kumwanza. Désormais ce parti membre de l’Union Sacrée est sous la commande de Umba Lungange Ladislas, député provincial du Haut-Katanga. Sa confirmation, en tant que successeur de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, est intervenue ce samedi 15 juin 2024 à Lubumbashi, précisément à l’hôtel Tanganyika, lors du Congrès de redynamisation de l’Unafec, en présence des co-fondateurs de ce parti, ainsi que les membres de la famille biologique de Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

Dans son mot de circonstance, le nouveau président national de l’Unafec a retracé son histoire politique dominée par sa fidélité aux côtés de “Baba” Gabriel Kyungu wa Kumwanza, fondateur de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo jusqu’à la création de leur parti politique. Il a invité tous le monde à l’unité pour une santé parfaite de l’Unafec, tout en invitant les “brebis galeuses” à rejoindre l’équipe. ” Nous venons de loin avec l’Unafec. Nous avons sérieusement combattus différentes dictatures. Aujourd’hui, nous allons mettre de l’ordre au sein de l’Unafec pour retrouver notre santé”, a-t-il déclare.

Notons que UMBA LANGANGE LADISLAS a assuré la présidence intérimaire de l’Unafec après la mort de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, avant d’être élu, ce samedi, comme président national.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte