mbet

Connect with us

Actualité

Insecurité : L’opérateur économique Luka ciblé par des malfaiteurs à Lubumbashi

Published

on

 

L’insécurité dans la province du Haut Katanga devient inquiétante, précisément à Lubumbashi et à Kasumbalesa, ville frontalière avec la Zambie. Une situation qui atteste d’une certaine inefficacité sur terrain des services de sécurité.

La semaine dernière, Kasumbalesa a été secouée par plusieurs dégâts causés par des malfaiteurs, sous l’indifférence totale des autorités tant policières que civiles.

*Belle-sœur violée…*

Dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 mars dans un quartier de Kasumbalesa, des bandits armés ont violé une femme d’une vingtaine d’années et mère d’un enfant. C’était à l’absence de son mari. Et l’on a appris que le beau-frère de la victime résident à Lubumbashi fait face à des menaces après avoir déposé une plainte contre l’inconnu. Opérateur économique de son état à Lubumbashi, Mr Luka a déclaré être victime d’une insécurité orchestrée par des personnes non identifiées.

“La situation que mon jeune frère a connue me concerne. En fait, je suis la cible de ces personnes très mal intentionnées, moi et ma famille ou mes proches. Le viol de ma belle-sœur s’est produit le même jour que j’ai fait un aller et retour Kasumbalesa – Lubumbashi. Selon ma belle sœur, quand les bandits ont fait irruption dans la maison, ils ont demandé si j’étais là. Ensuite, ils l’ont sauvagement violée, comme une pression exercée sur cette dernière pour leur dire où je me cachais”, a indiqué Mr Luka.

Et d’ajouter : “Ces bandits surveillent donc mes faits et gestes. J’avais une fois porté plainte contre inconnu suite aux menaces exercées sur moi”. Pour lui, cette situation d’insécurité que la province traverse nécessite l’intervention du gouvernement national, car elle est orchestrée en complicité avec certaines autorités policières et civiles.

Joseph MALABA/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising