Connect with us

Actualité

Infrastructures : Alexis Gisaro lance les travaux anti-érosion et anti-inondations à Kisenso

Published

on

 

Ce mardi 9 juillet 2024, les travaux de lutte contre l’érosion et les inondations dans la Commune de Kisenso ont été officiellement lancés dans le cadre du Projet KIN ELENDA. La cérémonie était présidée par Son Excellence Monsieur le Ministre d’État, Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, en présence du Gouverneur de la Ville/Province de Kinshasa et du Directeur des Opérations de la Banque mondiale en République Démocratique du Congo.

Ces travaux portent sur la construction en béton armé des avenues Mulele, Mazout et Nsau, ainsi que des collecteurs adjacents. Il s’agit du troisième chantier majeur lancé par le Projet KIN ELENDA, après le démarrage des travaux de construction du centre de formation professionnelle de Maluku en septembre 2023 et de la Maison Communale de Kimbanseke en octobre 2023.

Dans son discours, le Ministre d’État, Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Alexis Gisaro, a exprimé sa satisfaction de lancer ces travaux : “Je ne vous cache donc pas ma joie de lancer aujourd’hui, dans la Commune de Kisenso, les travaux de construction des voiries des avenues Mulele, Mazout et Nsau, des collecteurs adjacents et des drainages complémentaires de lutte contre les érosions et les inondations, pour un coût global de 25,7 millions USD.”

Il a ajouté que “Avec les travaux qui vont s’exécuter, que dis-je, qui s’exécutent déjà dans la Commune de Kisenso, car l’entreprise est déjà à pied d’œuvre, le visage et l’image de la Commune vont assurément changer. Autrefois, enclavée et en proie à des érosions et des inondations, sans desserte en eau potable, Kisenso sera enfin accessible à toutes sortes de véhicules, par des routes revêtues.”

Grâce au Projet KIN ELENDA, la Commune de Kisenso bénéficiera également d’une desserte en eau potable, avec la construction d’un réservoir souterrain de 7000 m3 et d’un château d’eau de 750 m3, ainsi que d’un nouveau réseau de distribution. De plus, les écoles Matota et Mukonda-Kimbanguiste seront réhabilitées.

Le Ministre a également rappelé que dans le cadre du projet de bitumage de cinq artères de voiries dans la ville de Kinshasa, financé par la BADEA, les travaux de la route de Kisenso, appelée aussi “route de la renaissance”, qui avaient été suspendus, vont redémarrer prochainement avec l’appui du Ministre d’État-Ministre du Budget et celui des Finances.

Avant de conclure, le Ministre a tenu à sensibiliser la population de Kisenso sur l’importance de protéger les nouvelles infrastructures en construction, en évitant les comportements nuisibles comme le déversement des eaux de ruissellement sur les chaussées, l’utilisation des collecteurs comme des poubelles, ou l’érection de constructions qui gênent le drainage des eaux.

Désiré Rex Owamba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Sports

Affaire “I.M.D-Onatra” : Martin Lukusa et Pélé Mongo menacés des poursuites judiciaires

Published

on

Dans un communiqué parvenu à la rédaction de CONGOPROFOND.NET, la Sarl I.M.D indiqu’elle n’a donné mandat à qui que ce soit, encore moins, à Mboyo Ilombe dit « Pele Mongo » aux fins de parler d’elle. Par ailleurs, elle fustige l’attitude de la Direction Générale de l’Onatra qui instrumentalise certains organes de presse et des communicateurs politiques à des fins obscures dans cette affaire. 

Ci-dessous l’intégralité du communiqué

La Sarl Internationale Marketing and Distributing en sigle I.M.D, par la voie de son Gérant, Monsieur Cyril-Victor BOLODJWA EALE W’AMENGE, informe l’opinion tant nationale qu’internationale, qu’elle n’a donné mandat à qui que ce soit, encore moins, à Mboyo Ilombe « Pele Mongo » & Consorts », aux fins de parler d’elle ou de ses organes dans le cadre du litige qui l’oppose à l’Onatra SA.

Par ailleurs, IMD SARL fustige l’attitude de la Direction Générale de l’Onatra qui instrumentalise les organes de presse et les communicateurs politiques à des fins obscures au lieu de s’investir pour le règlement des dettes detenues par cette société, attitude qui ne favorise pas le climat des affaires entre les deux parties.

La Sarl Internationale Marketing and Distributing en sigle I.M.D, se réserve le droit de procéder à des poursuites judiciaires à l’encontre de toute personne qui s’évertuerait à parler en son nom ou en celui de son Gérant précité.

La Sarl I.M.D informe aussi l’opinion que les affaires qui l’opposaient à l’Onatra, ayant pour objet le préfinancement qu’elle a effectué à hauteur de 80% de l’investissement, donc 3.400 tonnes d’acier (Profilés métalliques et fer à béton) qui ont servi principalement à la réhabilitation de la plateforme des quais 1 et 2 du Port International de Matadi ont fait l’objet des decisions contradictoires des cours et tribunaux, toutes à ce jour coulées en force de chose jugée en sa faveur et dont exécution se poursuit en vertu des articles 10 du traité Ohada, et des articles 149 et 150 de la Constitution de la République Démocratique du Congo.

Fait à Kinshasa, le 13 Juillet 2024

Cyril-Victor Bolodjwa EALE W’AMENGE, Gérant


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte